La BMCE Bank et Bank of Africa Organisent la 1ère édition des «China-Africa Investments Meetings»

La BMCE Bank et Bank of Africa Organisent la 1ère édition des «China-Africa Investments Meetings»

La première édition des rencontres B to B sur le thème du partenariat «China Africa Investments Meetings» se tiendra les 24 et 25 juin à Rabat, avec la participation de plus de 250 investisseurs et chefs d’entreprises du Maroc, de Chine et d’Afrique subsaharienne.

Organisée par la BMCE Bank et sa filiale Bank of Africa, en collaboration avec la China Africa Joint Chamber of Commerce and Industry (CAJCCI), cette rencontre permettra aux participants d’échanger et sceller des partenariats dans divers secteurs d’activité d’intérêt commun, notamment l’automobile, agriculture, énergies renouvelables, tourisme, logistique et infrastructures.

Durant ces journées, orchestrées autour de deux thématiques «Bâtir un partenariat équi-profitable Chine-Afrique» et «Investir en Afrique: retours d’expérience», un espace dédié sera spécialement aménagé pour des rencontres B to B auxquelles participera une centaine d’entreprises venues de Chine et du continent africain, précise un communiqué de la BMCE Bank.
BMCE Bank, présente depuis plus d’une décennie en République Populaire de Chine à travers son bureau de représentation à Pékin, a été la première banque marocaine à s’installer en Asie, avec pour mission principale de faciliter les relations avec les entreprises et les investisseurs chinois.
Présente également en Afrique subsaharienne depuis plus de 25 ans, la banque y a renforcé son réseau par l’acquisition de Bank of Africa en 2008. Le choix stratégique du Groupe bancaire marocain de densifier sa présence en Afrique procède de sa volonté de mettre davantage en valeur le gisement exceptionnel de croissance que recèle ce continent.

A travers l’initiative de cette rencontre de haut niveau, le Groupe BMCE Bank entend également souligner que le Maroc représente un «pont» naturel et une plate-forme appropriée pour l’intensification des relations d’investissement et d’échanges entre la Chine et le continent africain, souligne-t-il.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *