LafargeHolcim : L’usine d’Agadir sera opérationnelle avant la fin de l’année 2021

LafargeHolcim : L’usine d’Agadir sera opérationnelle avant  la fin de l’année 2021

En matière d’énergie verte, à l’instar des autres usines du groupe au Maroc, la cimenterie d’Agadir Souss sera alimentée dès 2023 par l’électricité éolienne et utilisera également des combustibles alternatifs.

La nouvelle usine d’Agadir-Souss de LafargeHolcim Maroc qui représente un investissement de 3 milliards de dirhams sera opérationnelle avant la fin de l’année 2021.
Cette cimenterie, équipée des dernières technologies, notamment en matière de protection environnementale, bénéficiera d’une plateforme de valorisation de déchets ménagers suite à la signature en 2021 d’une convention avec les autorités et les parties prenantes locales, en ligne avec les engagements de développement durable de LafargeHolcim Maroc. Elle pourra produire 1,6 million de tonnes de ciment par an, afin d’accompagner le développement des provinces du Sud et de la région Souss-Massa. Selon le concept du groupe LH «Plant of Tomorrow»-«l’usine de demain», la cimenterie utilisera des technologies d’automatisation, la robotique, l’intelligence artificielle pour améliorer son processus de production. Ces solutions innovantes garantissent une production de ciment plus sûre, plus efficace et plus durable.

En matière d’énergie verte, à l’instar des autres usines du groupe au Maroc, la cimenterie d’Agadir Souss sera alimentée dès 2023 par l’électricité éolienne et utilisera également des combustibles alternatifs.
Avec cette nouvelle usine, LafargeHolcim Maroc contribue déjà à la création d’emplois dans la région Souss-Massa. Depuis le démarrage du chantier en 2018, près de 1.400 personnes, dont un tiers de ressources humaines locales, travaillent chaque jour à la construction de la cimenterie. En matière d’infrastructures, LafargeHolcim Maroc a construit une nouvelle route de 8 km en chaussée neuve pour contourner la commune de Tidsi Nissendalene, proche du site. Une seconde route de 3 km a été édifiée pour désenclaver le village. Le cimentier a également réalisé des installations pour l’accès à l’eau potable de plusieurs villages riverains, avec la mise en place d’un réseau d’eau potable, la construction de deux châteaux d’eau et d’un système de pompage alimenté par des panneaux solaires. Et elle a procédé à la réhabilitation de 4 écoles, accueillant un total de 700 enfants riverains. Ces jeunes écoliers reçoivent à chaque rentrée scolaire un cartable garni et un tablier pour reprendre l’école dans de bonnes conditions.
Présent dans le Royaume depuis 1928, LafargeHolcim Maroc est détenue majoritairement par une joint-venture entre le Groupe LafargeHolcim, leader mondial des matériaux de construction, et Al Mada – Positive Impact – fonds d’investissement panafricain à capitaux privés, basé à Casablanca.

LafargeHolcim Maroc a participé à la modernisation du secteur de la construction et à l’essor économique du Maroc. Son ambition est d’être le partenaire de référence contribuant de façon significative au développement national, par sa capacité d’innovation et les savoir-faire apportés au secteur de la construction au Maroc. Sa stratégie repose sur les principes fondamentaux d’une croissance durable, à l’écoute des évolutions de la société, et respectueuse de l’environnement et de toutes les parties prenantes.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *