Accueil Economie Le Maroc obtient le certificat d’admission de la norme « Bio-Maroc » dans la famille des normes IFOAM-OI
EconomieUne

Le Maroc obtient le certificat d’admission de la norme « Bio-Maroc » dans la famille des normes IFOAM-OI

Le Maroc a obtenu le certificat d’admission de la norme biologique marocaine « BIO-MAROC » dans la famille des normes IFOAM – Organics International (OI) et ce, à l’occasion du Biofach-2022, Salon leader mondial de l’alimentation biologique (26-29 juillet 2022 à Nuremberg en Allemagne), indique le ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts.

Le certificat d’admission par l’IFOAM-OI est le fruit d’une évaluation exhaustive de la norme biologique nationale du Maroc « Bio-Maroc » par rapport aux objectifs et exigences communs des normes biologiques (COROS), fait savoir le ministère dans un communiqué parvenu lundi.

Cette certification, ajoute la même source, est le fruit d’une étroite collaboration entre le projet de coopération bilatérale maroco-allemande « Dialogue technique agricole et forestier (DIAF) », l’IFOAM-OI et le ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts.

Grâce à l’obtention de ce certificat, le Maroc s’aligne avec les standards de l’IFOAM-OI et gagne en crédibilité au niveau international et se positionne dans de nouveaux marchés internationaux des produits biologiques tels que l’Arabie Saoudite ou l’Australie, ce qui permettra de développer ses exportations.

L’IFOAM est une association internationale d’agriculture biologique, appelée aussi Fédération Internationale des mouvements d’agriculture biologique. Son but est l’adoption au niveau mondial de systèmes économiquement, écologiquement et socialement solides fondés sur les principes de l’agriculture biologique.

Les normes biologiques et la certification sont considérées comme une clé de succès pour le progrès du secteur biologique et agissent en tant que mécanisme de gouvernance qui à la fois, veille à garantir le respect des exigences des consommateurs en terme de transparence, de soutenir des systèmes alimentaires durables et de donner accès aux marchés internationaux pour les produits locaux et nationaux.

Le projet de coopération bilatérale maroco-allemande « DIAF » a pour objectif la contribution du secteur agricole et forestier à l’utilisation durable des ressources naturelles, rappelle le communiqué. Ayant fait l’objet de signature d’un accord de mise en œuvre en novembre 2019, ce projet porte notamment, sur la promotion de l’agriculture biologique.

Articles similaires

Une caravane du CRI-Nord pour appuyer et accompagner les porteurs de projets

Destinée à sillonner jusqu’au 23 février les huit provinces et préfectures de...

Le chômage recule à 11,8%, mais reste élevé chez les jeunes et les femmes

L’économie nationale a perdu 24.000 emplois en 2022

Un livre blanc prône la stratégie «Total experience»

Destiné aux professionnels du marketing et de la transformation digitale

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus