Projet du parc industriel Ahl Loughlam : La mise en œuvre s’accélère

Projet du parc industriel Ahl Loughlam : La mise en œuvre s’accélère

La région Casablanca-Settat lance une étude relative à son impact environnemental et social

Le projet du parc industriel Ahl Loughlam situé à Casablanca et dédié aux entreprises opérant dans le secteur des industries de cuir, va bon train. Le conseil de la région Casablanca-Settat, porteur de ce projet, accélère sa mise en œuvre en lançant une consultation publique relative à l’étude de son impact environnemental et social. Il faut noter que ce projet est le fruit d’une convention liant le ministère de l’industrie, le Millennium Challenge Account (MCA-Morocco) et la région Casa-Settat. C’est un projet d’envergure dont la valeur est estimée à 181 millions de dirhams.

Situé sur le territoire de l’arrondissement de Sidi Moumen, ce projet sera créé au profit des entreprises opérant dans le secteur des industries de cuir avec la possibilité d’y installer également d’autres types d’entreprises. Le projet sera réalisé sur une superficie de 10 hectares et prévoit l’aménagement de 93 lots d’une superficie allant de 500 à 1.021 m2. La région a alloué un montant global de 110 millions DH pour l’acquisition des terrains, la mise à niveau de la zone et la construction de 20 bâtiments industriels. En complément, l’offre du parc industriel comprendra des surfaces foncières dédiées à la location et un bâtiment de services développé sur une superficie de près de 3.000 m2 comprenant des bureaux en mezzanine, un restaurant, une crèche, des showrooms, une salle de formation, des bureaux, un centre de soins, une agence bancaire… Dans le même sillage, une unité logistique de récupération des produits d’emballage est également prévue.

Pour rappel, la zone industrielle Ahl Loughlam constitue un modèle important de zone respectant les principes du développement durable. Elle vise à mettre en place des activités économiques bénéficiant à la population, avec la possibilité de diversifier les opportunités en emploi et améliorer les conditions de vie de la population locale. Il faut signaler que ce projet intervient suite aux résultats d’une étude initiée par l’Agence régionale d’exécution des projets (AREP) de la région Casa-Settat sur l’intérêt de cette zone et sur son business plan.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *