Edito : Armes humaines

Edito : Armes humaines

Adversité prometteuse. C’est à cela que ressemble la conjoncture actuelle et probablement aussi celle qui va prévaloir dans les années qui viennent.

Défis multiples et complexes : relance de l’économie pour un retour à la normale, lancement et mise en marche de réformes aussi lourdes qu’urgentes, réponses aux priorités sociales urgentes, sécurité du pays sur tous les plans alimentaire, sanitaire, énergétique…

Le discours royal adressé aux nouveaux locataires de l’hémicycle en ouverture de la nouvelle législature a dressé un tableau clair, lucide et parfaitement synthétique de l’ampleur de la tâche qui attend la nouvelle équipe aux commandes du gouvernement. Le Souverain a également bien souligné explicitement et en filigrane qu’au final, seul compte l’intérêt général du Maroc et rien d’autre. Ceci est d’autant plus vrai que l’épisode pandémique sans précédent qui aura duré presque deux ans a démontré que face à une crise majeure, tous les pays, quel que soit leur niveau de développement, sont face à eux-mêmes et ne peuvent compter que sur leurs propres moyens, leur génie et leurs femmes et hommes. En plus des multiples chantiers à lancer, l’une des priorités majeures du Maroc pour s’immuniser davantage face à d’autres éventuelles crises futures sera justement de renforcer ses capacités humaines, seule arme durable d’un pays face aux défis en tout genre…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *