Al Akhawayn au chevet de ses étudiants bloqués à l’étranger

Al Akhawayn au chevet de ses étudiants bloqués à l’étranger

L’Université Akhawayn (AUI) accorde son soutien aux 100 étudiants bloqués à l’étranger dans le cadre des programmes d’échange avec 36 des 400 universités étrangères partenaires.

Dans le cadre des actions de soutien mises en place, l’établissement a saisi les services européens d’immigration pour que certains de ses étudiants puissent se déplacer au sein de la zone Schengen pour rejoindre des membres de leur famille ou des connaissances. Des grandes écoles et des universités étrangères hôtes – comme ESSEC Business School à Paris, The University of Texas at Austin, Washington College ou encore Boston College – ont autorisé ces étudiants à loger dans les dortoirs des campus universitaires même après la fin du semestre d’études.

Des virements bancaires et d’autres procédures administratives ont été effectués en faveur des étudiants en difficulté. Al Akhawayn entretient, par ailleurs, un contact permanent avec le ministère des affaires étrangères, de la coopération africaine et des MRE ainsi que les différentes ambassades du Maroc à l’étranger, pour garantir la planification de ses étudiants dans la liste des rapatriements. Pour les étudiants de l’Université en question, bloqués au Japon, ils ont pu être rapatriés le 30 juin dernier.

Dans l’autre sens, une vingtaine d’étudiants venant notamment du Danemark, du Mexique, d’Italie, des Etats-Unis et d’Afghanistan n’a pas pu quitter le Maroc. Al Akhawayn les a donc pris en charge au sein de son campus à Ifrane jusqu’au 15 juin, et a continué à y offrir l’accès au-delà de cette date.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *