La Caravane «Maroc-Innov» fait escale à Chichaoua au profit des jeunes porteurs de projets

La Caravane «Maroc-Innov» fait escale à Chichaoua au profit des jeunes porteurs de projets

La Caravane «Maroc-Innov», une initiative permettant aux porteurs de projets et d’idées de démontrer le potentiel de leurs idées innovantes, a été lancée lundi au niveau de la province de Chichaoua.

inscrite dans le cadre de la mise en oeuvre du Programme d’amélioration du revenu et de l’inclusion économique des jeunes, cette Caravane, actuellement à sa troisième étape, est initée par la Fondation de recherche, de développement et d’innovation en sciences et ingénierie (FRDISI), en partenariat avec l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH).

Cette caravane est l’opportunité pour les porteurs de projets et d’idées de démontrer le potentiel de leurs idées innovantes devant un jury composé d’experts marocains, de bénéficier d’avis expérimentés en matière de formation et d’accompagnement, de retenir l’attention des investisseurs et de faire passer ces idées à un niveau supérieur en créant leurs propres start-up.

S’agissant de la participation à cette caravane au niveau de la province de Chichaoua, elle est ouverte à toutes les personnes ayant une idée, une initiative, un produit ou un service d’aspect technique et d’innovation répondant à un défi social ou une problématique de développement durable ou d’accès aux services dans les différents domaines : santé, éducation, environnement, agriculture, énergies renouvelables, technologie, artisanat et services. Cette caravane devra, 4 jours durant, sillonner les sièges de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) et de l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC), les lycées, la direction provinciale d’artisanat, la direction provinciale de l’agriculture, la direction provinciale des eaux et forêts, ainsi que toutes les annexes administratives de la province : Pachalik Chichaoua, Pachalik Imintanout, les cercles de Chichaoua, Imintanout, Mejjat et M’Touga.

Concernant l’année 2020, 141 projets ou idées minimum bénéficieront d’un programme d’accélération visant à développer les projets, dont 30 projets minimum créeront des start-up et bénéficieront d’un accompagnement durant 2 ans.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *