Casablanca : 3 ans de prison ferme pour une femme escroc

Casablanca : 3 ans de prison ferme pour une femme escroc

Pour escroquerie, une jeune femme de trente-deux ans a été condamnée, par la chambre correctionnelle près le tribunal de première instance à Casablanca, à trois ans de prison ferme assortie d’une amende de cinq mille dirhams.

Mère de deux enfants, elle a rejeté tout au long de son interrogatoire par le magistrat de la chambre correctionnelle les charges retenues contre elle. Elle a même nié avoir jamais vu ou rencontré les plaignants. Toutefois, le juge chargé de son dossier lui a rappelé qu’elle a avoué devant les enquêteurs de la police judiciaire avoir plumé ses victimes en leur promettant monts et merveilles. Pour toute réponse elle a affirmé au magistrat qu’elle s’est contentée de signer le procès-verbal de son audition sans le lire. Le magistrat lui a dit qu’elle a déjà un antécédent puisqu’elle a déjà purgé une peine d’emprisonnement de dix-huit mois pour le même motif.

De même les témoignages des victimes étaient accablants. L’une d’elles a expliqué au tribunal qu’elle avait rencontré la suspecte par le biais d’une autre victime. Elle lui a proposé d’aider son fils à émigrer dans un pays du Golfe ou en Europe afin d’y gagner sa vie. En contrepartie, la femme escroc lui a réclamé une somme de 50 mille dirhams. La victime lui a donné une somme de 20 mille dirhams en attendant que le marché soit conclu pour lui verser les 30 mille dirhams restants. Mais, la femme escroc n’a pas tenu sa promesse et a disparu sans lui remettre son argent.

Elle n’était que l’une parmi une dizaine de victimes qui ont raconté leur histoire. Chacune d’elles a versé à l’escroc une somme allant de vingt à cinquante mille dirhams sans qu’elle tienne ses promesses.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *