Faits-DiversUne

Corruption : 33 fonctionnaires arrêtés en trois mois et demi

© D.R

Depuis le lancement, il y a trois mois et demi, de la ligne téléphonique directe (0537718888) dédiée à la réception des dénonciations d’actes de corruption, 33 fonctionnaires et courtiers sont tombés dans les filets de la police et de la gendarmerie royale à travers les quatre coins du pays, apprend-on d’une source du ministère public. Le dernier fonctionnaire épinglé par la dénonciation via cette ligne remonte à lundi soir et concerne un officier de police exerçant au 2ème arrondissement de police à Martil, apprend-on d’un communiqué rendu public par la Direction générale de la sûreté nationale qui a précisé que le service préfectoral de la police judiciaire a entamé une enquête à propos d’une plainte faisant état qu’un policier à Martil aurait réclamé à un plaignant un pot-de-vin de 1.000 DH contre le traitement d’une plainte concernant une affaire de mauvais voisinage. La sourcière tendue par les enquêteurs a été soldée par l’arrestation du policier en possession de la somme précitée.

Articles similaires

ActualitéCouvertureUne

Contentieux étatiques : Rabat-Salé-Kenitra et Casablanca-Settat arrivent en tête

Justice. L’année 2022 a enregistré une augmentation importante du nombre des affaires...

ActualitéUne

Aïd Al Adha: Agadir déploie son dispositif de propreté

Depuis le premier jour de l’Aïd, les acteurs du secteur de la...

ActualitéUne

Le Maroc préside à Genève la 56e session du Conseil des Droits de l’Homme

Le président du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies (CDH),...

ActualitéUne

Opération « Marhaba 2024 » : Grande-Marlaska salue « l’excellente coordination » entre le Maroc et l’Espagne

Le ministre espagnol de l’Intérieur, Fernando Grande-Marlaska, a souligné, lundi, « l’excellente coordination »...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux