SociétéUne

Autonomisation des femmes : Plus de 80.000 bénéficiaires du programme «GISSR»

© D.R

Plus de 83.000 femmes se sont inscrites dans toutes les régions et suivent des formations en ligne sur les soft skills et entrepreneuriat. 

Bilan : Plus de 80.000 femmes suivent des formations dans le cadre du programme «GISSR pour l’autonomisation et le leadership» avec un budget de 386 millions de dirhams. Plus de 100 centres d’accueil ont été établis pour venir en aide aux femmes et aux filles victimes de violence. Les détails.

Le ministère de la solidarité, de l’insertion sociale et de la famille dresse le bilan de ses réalisations destinées aux femmes durant la période 2021-2023. L’autonomisation et la protection des femmes sont au cœur des actions ministérielles et de toutes les composantes du pôle social. Le programme phare du ministère «GISSR pour l’autonomisation et le leadership» est actuellement en cours de déploiement, en collaboration avec les régions, les wilaya et les provinces en s’appuyant sur les composantes du pôle social. L’objectif de ce programme ambitieux est de déployer un écosystème territorial d’incubateurs sociaux pour l’autonomisation économique comme levier principal pour accompagner les femmes et les aider à sortir du cycle de la violence. Ce programme vise à accompagner jusqu’à l’insertion socio-économique de 36.000 bénéficiaires au niveau national avec une moyenne de 3.000 femmes par région et un budget de 386 millions de dirhams. Actuellement, plus de 83.000 femmes se sont inscrites dans toutes les régions et suivent des formations en ligne sur les soft skills et entrepreneuriat.

Par ailleurs, le ministère s’est engagé dans la création des espaces multifonctionnels pour les femmes victimes de violence (EMF) dans toutes les régions du pays. Ainsi, 105 accords de partenariat ont été conclus avec les associations chargées de la gestion de ces établissements, bénéficiant d’un financement total de 21 millions DH en 2023 et 25 millions de DH en 2024, afin de garantir aux femmes en situation difficile des services complets de prise en charge, d’hébergement d’urgence et d’autonomisation. De plus, le ministère a initié plusieurs initiatives de sensibilisation et de communication sur la promotion des droits des femmes et la lutte contre les stéréotypes, telles que l’organisation de séminaires sur «l’image de la femme dans les médias», «l’économie des soins ou care economy» et l’importance de mise en place d’une infrastructure à large échelle pour «la prise en charge de la petite enfance ». Des campagnes de communication et de sensibilisation ont été lancées contre la violence à l’égard des femmes et des filles à l’école, ainsi qu’une large action de sensibilisation aux violences numériques, en mettant l’accent sur les femmes en milieu rural.

Le «Prix Tamayuz de la femme marocaine » a été médiatisé davantage notamment dans les régions en vue d’encourager les entrepreneures et professionnelles à présenter leurs projets et initiatives. Ainsi en 2023, un nombre important d’inscriptions a été enregistré avec 753 projets candidats provenant principalement du monde rural contre seulement 65 projets en 2021. La ministre Aawatif Hayar a indiqué que son département déploie d’importants efforts pour concrétiser des avancées palpables pour l’accompagnement et l’autonomisation des femmes marocaines, en s’engageant à mettre en œuvre la stratégie «GISSR» en fonction des besoins spécifiques de chaque région, ce qui contribuera à renforcer l’égalité entre les femmes et les hommes conformément aux Hautes orientations royales. Rappelons que le ministère a adopté une approche intégrée via son Pôle social, englobant toutes les composantes, à savoir l’Entraide nationale, l’Agence de développement social, et l’Institut national du travail social, dans l’élaboration de plans et politiques dédiés à l’autonomisation économique, à l’innovation, à la promotion des droits et à la lutte contre la violence.

Articles similaires

PolitiqueUne

Bilan du mi-mandat: une séance commune le 17 avril au parlement

Le parlement tiendra une séance commune le mercredi 17 avril prochain pour...

PolitiqueUne

Réélection de Rachid Talbi Alami à la tête de la Chambre des représentants

Rachid Talbi Alami, du Rassemblement national des indépendants (RNI), a été réélu,...

ActualitéUne

L’administration de la prison locale Khouribga dément les allégations d’intoxication alimentaire de 90 détenus

L’administration de la prison locale Khouribga 2 a démenti vendredi les allégations...

ActualitéUne

Chambre des Conseillers : La deuxième session de l’année législative 2023-2024 déclarée ouverte

La Chambre des conseillers a ouvert, vendredi, les travaux de sa deuxième...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus