Covid-19 : Casablanca et Marrakech sous haute surveillance

Covid-19 : Casablanca et Marrakech sous haute surveillance

D’importantes mesures restrictives sont appliquées pour faire face à la flambée des cas de contamination

Les Marocains font face à de nouvelles mesures restrictives pour tenter de freiner la propagation de la Covid-19. Suite à l’apparition de plusieurs foyers de contamination dans des quartiers à Casablanca, Marrakech et Beni Mellal,
les walis et gouverneurs, en étroite concertation avec les autorités sanitaires, ont décrété d’importantes restrictions. A Casablanca qui reste de loin la ville la plus touchée par le coronavirus, il a été procédé à la fermeture de plusieurs quartiers, des plages, des hammams et salons de beauté. Ainsi, toutes les plages ont été fermées depuis vendredi 21 août, à minuit. Cette fermeture concerne aussi les plages de Dar Bouazza, Paloma et Ain Harrouda. Samedi dans la soirée, les autorités locales de la province de Berrechid ont annoncé la fermeture, à compter du dimanche 23 août 2020 à minuit, de toutes les plages du littoral des communes Sidi Rahal Chatai et Soualem Trifia.

Par ailleurs, des mesures restrictives ont été adoptées récemment concernant la fermeture des entrées et de parties de 2 quartiers de la préfecture des arrondissements Sidi Bernoussi, d’un quartier et d’un douar de la préfecture des arrondissements Ain Sbaa-Hay Mohammadi, de 2 rues de la préfecture des arrondissements El Fida-Mers Sultan, de 7 quartiers, rues et avenues relevant de la préfecture des arrondissements Casa-Anfa, de 3 rues de la préfecture des arrondissements de Ben M’sik et de deux quartiers de la préfecture des arrondissements Moulay Rachid. D’autres mesures ont été appliquées, en l’occurrence la fermeture à 20h des cafés et restaurants, des commerces de proximité et des grands centres commerciaux et à 16h des marchés de proximité. Dans la ville ocre, de sévères mesures de restriction ont été mises en place pour freiner la hausse alarmante des cas de Covid-19. Marrakech a été soumise à une intensification du contrôle des déplacements aux entrées et sorties de la ville, avec fermeture des accès de plusieurs quartiers touchés par des foyers infectieux.

Ainsi, les accès menant vers 12 quartiers ont été fermés. Aussi, a-t-il été décidé de fermer à 22h les cafés, les restaurants et les commerces tout en veillant au respect de la capacité d’accueil fixée à 50%, de contrôler le respect de la capacité d’accueil des moyens de transport public fixée à 50%, de fermer les marchés pilotes et les souks à 17h et de fermer des zones, espaces verts et parcs publics disposant d’accès multiples et qui sont très fréquentés le soir. Rappelons que depuis le début du mois, le Maroc fait face à une flambée des contaminations, avec plus d’un millier de nouveaux cas par jour. Le Royaume a enregistré samedi encore un triste record avec 1.565 nouveaux cas et 41 décès.

Un bilan qui porte à 50.812 le nombre de contaminations depuis le premier cas signalé le 2 mars. Le taux d’incidence cumulé est ainsi de 140 cas pour 100.000 habitants, alors que le nombre des cas actifs s’élève à 14.914, soit un taux de 41.1/100.000 habitants.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *