Diète méditerranéenne à Chefchaouen : Une série d’activités pour célébrer le 10ème anniversaire

Diète méditerranéenne à Chefchaouen : Une série d’activités pour célébrer le 10ème anniversaire

Chefchaouen se prépare pour célébrer, les 16 et 17 novembre, le 10ème anniversaire de la déclaration de la diète méditerranéenne comme patrimoine immatériel de l’humanité de l’Unesco.

Cet événement, dont la majorité des travaux sera tenue à distance, permet de mettre en avant le rôle joué par cette province, avec les trois villes de Soria (Espagne), Cilento (Italie) et Koroni (Grèce), pour l’aider à décrocher cette honorable distinction. «En 2010, Chefchaouen a été reconnue, avec les villes de Soria en Espagne, Cilento en Italie et Coron en Grèce, comme communauté emblématique de la Diète méditerranéenne, qui a été déclarée patrimoine culturel immatériel de l’Unesco. Depuis 2013, d’autres territoires du bassin méditerranéen, en l’occurrence Tavira au Portugal, Agros à Chypre, et les îles de Brac et de Hvar en Croatie, nous ont rejoint par leur obtention de cette prestigieuse distinction », fait savoir le président du conseil communal de Chefchaouen, Mohamed Sefiani.

Cette distinction a contribué à mettre en exergue la richesse du patrimoine immatériel de la province de Chefchaouen, permettant ainsi de faire découvrir les différents aspects du système alimentaire local, particulièrement, l’agriculture traditionnelle, l’agrobiodiversité et la richesse en produits de terroir. « Cette reconnaissance a permis à Chefchaouen de prendre conscience de la richesse de son patrimoine immatériel, à savoir le mode de vie typique de la ville et l’ensemble des connaissances, des us et coutumes qui perdurent dans la culture locale depuis des siècles», dit M. Sefiani. Dans ce sens, il tient à rappeler que la commune a approuvé en 2013 le Plan d’action de la Diète méditerranéenne à Chefchaouen, qui « se décline en quatre grands axes de travail : la préservation et la valorisation du patrimoine local, le renforcement des capacités des acteurs locaux, la sensibilisation et la communication ainsi que la gouvernance ».

Les travaux de ce 10ème anniversaire seront distingués par la participation des maires et responsables de Soria, Cilento, Koroni, Tavira, Agros, et les îles de Brac, reconnues à leur tour comme communautés emblématiques de la Diète méditerranéenne. Celle-ci (diaita en grec ou mode de vie en français) est, selon les organisateurs, définie comme « un ensemble de savoir-faire, connaissances, pratiques et traditions qui vont du paysage à la table, y compris les cultures, la récolte ou la moisson, la pêche, la conservation, la transformation, la préparation et, en particulier, la consommation d’aliments ».

Ce 10ème anniversaire sera marqué par la programmation d’une série d’activités scientifiques et culturelles en présence des experts, des universitaires et des maires du pourtour méditerranéen ainsi que des ateliers et des concours de photo et de peinture en rapport avec l’objectif principal de cet événement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *