Ecoles parrainées : Plus de 15.000 jeunes bénéficiaires à ce jour

Ecoles parrainées : Plus de 15.000 jeunes bénéficiaires à ce jour

La Fondation OCP parie sur l’innovation pédagogique dans les écoles publiques

Le modèle des écoles parrainées est un dispositif pilote qui vient en soutien au système éducatif public en mettant à disposition des pratiques et des moyens matériels pour une éducation de qualité.

Implanter les graines de l’innovation dans les écoles publiques et améliorer l’offre éducative constituent une grande part de l’initiative écoles parrainées portée par la Fondation OCP en partenariat avec le ministère de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. «Le développement du savoir apparaît aujourd’hui comme le véritable moyen d’accéder au monde et à sa compréhension.

C’est par l’accès à l’éducation et à toutes les formes du savoir que s’ouvrent finalement les portes de la réussite économique et sociale», relève Hicham El Habti, secrétaire général délégué d’OCP à l’ouverture du premier workshop des écoles parrainées tenu les 7 et 8 février 2020 à Marrakech. Après 3 ans de son existence, l’initiative école parrainée fait son bilan mi-parcours et lance à cette occasion la réflexion autour de la thématique de l’innovation pédagogique. Celle-ci repose sur le retour d’expérience autour du projet d’établissement et ses modes d’opérationalisation pour un renforcement de la performance de l’école, les dispositifs d’enrichissement et de soutien pédagogique dans une optique de consolidation des apprentissages, ou encore l’usage du digital comme approche innovante.

Passer à 60 écoles d’ici fin 2020

Le programme des écoles parrainées est le fruit d’un partenariat stratégique entre la Fondation OCP et le département de l’éducation nationale qui s’est traduit par le parrainage d’établissements d’enseignement public en 2016. L’objectif de ce partenariat étant d’améliorer les conditions de scolarité des élèves et leur développement selon une démarche intégratrice qui tient compte de l’environnement de l’école et des besoins des parties prenantes.

A ce jour, le programme a pu accompagner plus de 15.600 élèves au niveau de 31 établissements parrainés dans 5 provinces (Benguerir, El Jadida, Khouribga, Safi et Youssoufia), l’ambition étant de passer à 60 écoles d’ici fin 2020. Le modèle des écoles parrainées est un dispositif pilote qui vient en soutien au système éducatif public en mettant à disposition des pratiques et des moyens matériels pour une éducation de qualité. Il prône une approche holistique qui met l’élève au centre de l’action éducative et qui agit tant sur le plan de la vie scolaire que celui de l’accompagnement pédagogique, l’infrastructure, les équipements, l’environnement social et communautaire ou encore la gouvernance en vue de réunir les conditions nécessaires pour sa réussite.

Apporter des outils d’appui à l’école publique

Chaque école parrainée permet à ses élèves de se développer et de révéler leurs talents et leur ingéniosité, expliquent les organisateurs de ce programme ajoutant qu’il permet de mettre à leur disposition un environnement scolaire qui facilite leur développement et éveille leur créativité. Parallèlement, il accompagne l’aspect pédagogique qui prend en considération les besoins, aspirations et talents de chaque élève.

Ce programme pilote ambitionne de co-construire avec les parties prenantes de l’école une démarche et des outils d’appui à l’école publique et qui seront mis à profit de l’ensemble de l’écosystème de l’éducation et ce, dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions de la loi-cadre 51.17 et de la vision stratégique 2015-2030 qui prônent une école équitable, de qualité et de la promotion de l’individu et de la société, souligne la même source.

Plus de 100 clubs éducatifs créés dans les établissements concernés

Lors de cette rencontre, Youssef Belqasmi, secrétaire général du ministère de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, a confié que «cet événement s’inscrit parfaitement dans la mise en œuvre des dispositions de la loi-cadre 51-17, particulièrement tout ce qui concerne le partenariat».

Cette opération, a-t-il dit, vient suite à un partenariat qui a été signé en 2016. Sur le déploiement de ce dispositif au niveau des écoles, le SG explique que «ce parrainage a concerné plus d’une trentaine d’établissements et il a permis d’agir sur les conditions d’apprentissage en assurant la réhabilitation de ces écoles et en fournissant l’équipement nécessaire.

Ce programme a concerné le renforcement de capacité que ce soit pour les directeurs d’établissements ou pour les enseignants, sans exclure les associations des parents d’élèves et la société civile». Ce programme contribue également à dynamiser la vie scolaire dans ces établissements avec la création de plus de 100 clubs éducatifs au sein de ces écoles, a-t-il conclu.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *