Il permet une protection plus élargie : Un nouveau vaccin antigrippal sera disponible dans les pharmacies en octobre

Il permet une protection plus élargie : Un nouveau vaccin antigrippal sera disponible dans les pharmacies en octobre

La campagne nationale de vaccination de la grippe saisonnière démarrera officiellement dans quelques semaines.

Cette année, un nouveau vaccin antigrippal quadrivalent sera mis sur le marché durant les prochaines semaines. «Le Vaxigrip quadrivalent sera disponible dans les pharmacies durant le mois d’octobre. Son PPV (prix de vente public) est de 123,50 DH. Ce nouveau vaccin sera remboursable par les mutuelles privées. La particularité de ce nouveau vaccin par rapport au précédent, à savoir le Vaxigrip trivalent, est qu’il permet une protection plus élargie et améliore l’efficacité vaccinale», nous confirme une source de Sanofi Maroc-Tunisie-Libye. La production des vaccins est un processus biologique nécessitant un très haut niveau d’expertise.

La mise au point d’un vaccin antigrippal de grande qualité est un processus qui dure environ 6 mois, entre l’identification des souches virales circulantes par l’OMS et la mise à disposition dans les pharmacies la même année. Il faut bien comprendre que jusqu’à présent, le vaccin utilisé au Maroc pour prévenir la grippe saisonnière était trivalent ciblant systématiquement des virus appartenant aux deux sous-types A et à l’un ou l’autre des lignages B. L’efficacité protectrice des vaccins trivalents est diminuée lors des saisons où des virus appartenant aux deux lignages B co-circulent ou encore lorsque la souche de virus de type B circulante dominante appartient à un lignage différent de celui de la souche vaccinale. Le vaccin quadrivalent contient 4 souches du virus. En ciblant des virus appartenant aux deux lignages B, les vaccins quadrivalents améliorent la concordance antigénique entre les souches de type B circulantes et vaccinales. Le vaccin quadrivalent présente ainsi des avantages substantiels en termes de santé publique : réduction des cas de grippe, des décès et hospitalisations.

Le marché est détenu par un seul laboratoire, à savoir Sanofi, dont la division vaccins Sanofi Pasteur approvisionne les marchés privé (pharmacies) et public (Institut Pasteur et ministère de la santé). L’approvisionnement sur les marchés public et privé se fait en fonction des prévisions et des quantités qui sont préalablement définies. Cela dit, en raison de la pandémie de Covid-19, une demande exceptionnelle pourrait survenir.

Rappelons que l’année dernière, 592.000 doses de Vaxigrip étaient disponibles sur le marché national, à savoir 300.000 doses pour le marché privé et 292.000 doses pour le marché public.

Importance de la vaccination

Cette année, la crainte est de voir circuler simultanément la Covid-19 et le virus de la grippe. Le véritable problème est de savoir comment différencier une grippe d’une infection par le SARS-CoV-2 sachant que de nombreux symptômes sont identiques (fièvre, courbatures, fatigue, toux…). Face à cette problématique, de nombreux experts insistent sur le fait d’encourager davantage la vaccination contre la grippe saisonnière. Les personnes les plus fragiles et les personnes âgées restent la première cible de la vaccination . Cela dit, les recommandations pourraient s’étendre. L’OMS recommande la vaccination comme moyen de lutte le plus efficace contre la grippe. Se faire vacciner demeure le moyen le plus efficace pour réduire les complications graves liées à la grippe. Le vaccin est fortement recommandé pour les personnes à risques, à savoir les personnes âgées de plus de 65 ans, les femmes enceintes, les personnes souffrant de maladies chroniques (diabète, insuffisance rénale, asthme, troubles cardio-vasculaires,…) et les enfants.

Il est aussi conseillé aux professionnels de la santé de se faire vacciner en raison du contact direct et régulier avec les patients. Les conséquences de la grippe saisonnière pour les personnes à risques peuvent être graves. Chez les personnes de plus de 65 ans, la grippe multiplie par 6 le risque d’une crise cardiaque. Chez les femmes enceintes, la grippe peut entraîner de graves conséquences en raison des changements des organes vitaux. Les personnes diabétiques ont plus de risques de développer des complications liées à la grippe. Il faut aussi signaler que les personnes ayant eu un AVC ont plus de risques de développer des complications liées à une grippe. Enfin, chez les enfants de moins de 5 ans, la grippe est à l’origine d’otite et de pneumonie. Rappelons que chaque année, le ministère de la santé et l’Institut Pasteur lancent une campagne de vaccination dans l’objectif d’inciter un grand nombre de citoyens à se faire vacciner. Cette opération est menée sur l’ensemble du territoire national à travers tous les lieux de santé, ainsi qu’au niveau de l’administration publique et dans les entreprises.

Cette opération est aussi destinée à sensibiliser les professionnels de santé à l’intérêt de la vaccination en tant que population à risque, en raison du contact direct et régulier avec les patients, et en tant que prescripteurs de soins, pour promouvoir le vaccin antigrippal.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *