970x250

Un AMI pour la valorisation de l’Unité d’aménagement touristique «village de surf Anchor Point»

Un AMI pour la valorisation de l’Unité d’aménagement touristique «village de surf Anchor Point»

Le Centre régional d’investissement du Souss-Massa a publié mardi un appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour la valorisation de l’Unité d’aménagement touristique (UAT) «village de surf Anchor Point», qui est un site naturel d’exception bordant le littoral atlantique au nord de Taghazout.
Dans le cadre des efforts déployés pour la promotion de l’investissement et du développement économique et territorial de la région Souss-Massa, un AMI est lancé afin de faire concourir les investisseurs en vue du développement et de la valorisation de l’Unité d’aménagement touristique «village de surf Anchor Point», située à 20 km au nord d’Agadir et immédiatement au nord du village de Taghazout et de la nouvelle station touristique intégrée de Taghazout – Taghazout Bay, et qui s’étend sur une superficie de 32 ha, relevant du domaine forestier avec une façade sur l’océan Atlantique de 1.948 ml.

L’AMI vise à sélectionner les meilleures offres potentiellement avantageuses pour la valorisation dudit site, permettant d’apporter une réelle valeur ajoutée à cette zone riche en atouts touristiques, dotée d’une plage aux charmes multiples et réputée pour ses conditions, plus que favorables, notamment pour les sports nautiques, en l’occurrence le surf. Ce projet vise à concevoir un modèle d’aménagement concerté de zone forestière d’une façon harmonieuse et selon un concept adapté au contexte local marqué par l’activité de surf au niveau du spot emblématique Anchor Point et en respect des ressources forestières dominées par l’arganeraie. Selon le CRI, «le programme de développement et de valorisation de l’Unité d’aménagement touristique «village de surf Anchor Point» a été conçu en respectant un modèle d’aménagement concerté de zone forestière d’une façon harmonieuse et selon un concept adapté au contexte local marqué par l’activité de surf au niveau du spot emblématique Anchor Point et en respect des ressources forestières dominées par l’arganeraie».

De ce fait, ce programme consiste en l’aménagement extérieur et commun le plus léger possible pour rendre le site à la fois viable et valoriser touristiquement et préserver au maximum son caractère naturel, l’organisation des investissements et constructions des hébergements touristiques à projeter, avec un COS très réduit, qui vont répondre aux exigences des surfeurs avec des standings différents et produits variés, assurer des percées visuelles des points hauts vers l’océan Atlantique, et la préservation de la qualité environnementale durable. L’investisseur attributaire aura un délai de dix-huit (18) mois pour la réalisation de son projet sur la parcelle attribuée et ce, à partir de la date d’obtention de l’autorisation de construire.
Notons que le site est connu internationalement sous le nom de «Anchor Point» et se présente comme un haut lieu de surf de vagues à potentiel international niveau WCT (World Championship Tour).
La saison de surf (de gros) commence en octobre et se termine au mois de mai. Pendant 8 mois, l’UAT d’Anchor Point tourne à plein régime. En dehors de cette période, les écoles de surf travaillent mais à un rythme inférieur, surtout avec les débutants. Lors de la saison estivale, le tourisme local prend le relais.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.