970x250

Au titre de 2019-2020: 12ème Coupe du Trône pour l’AS FAR

Au titre de 2019-2020: 12ème Coupe du Trône pour l’AS FAR

L’AS FAR a mis fin à une longue période de disette en remportant samedi la Coupe du Trône de football (saison 2019-2020) après sa victoire en finale face au Moghreb de Tétouan (Botola Pro D2) sur le score de 3 buts à 0, samedi au Grand stade d’Agadir.
Une victoire qui permet aux Militaires de décrocher leur 12è trophée à la faveur des buts signés Monteiro Borges (55è), Adam Ennafati (65è) et Abdelilah Amimi (90è).
Le tournant de la rencontre fut certainement l’expulsion prématurée de l’attaquant du MAT, Hamza Hannouri, par l’arbitre de la rencontre, Bouchra Karboubi, après recours à la VAR, pour une faute sur le portier militaire, Ayoub El Kard.
L’infériorité numérique du MAT ne l’a pourtant ni intimidé ni contraint à camper dans sa zone, mais, au contraire, le club de la ville de la colombe blanche a pu tenir tête aux FAR et inquiété parfois le gardien El Kard. Mais la défense tétouanaise a fini par céder en seconde période et concéder trois réalisations.
Suite à un corner, le Capverdien Monteiro Borges, libre de tout marquage, saute au-dessus de tout le monde et ouvre la marque de la tête (55è).
Dix minutes plus tard, Adam Ennafati double la mise suite à un mauvais positionnement de la défense et libère les siens. Abdelilah Amimi a enfoncé le clou en inscrivant le troisième but de la rencontre (90è).


A la fin de cette rencontre, le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a remis le trophée de la Coupe du Trône de futsal au capitaine du Chabab Mohammedia, vainqueur de cette compétition et la Coupe du Trône dames à la capitaine de l’AS FAR. Il a également remis le trophée de la Coupe du trône messieurs au capitaine de l’AS FAR, Mohammed Rabii Hrimat.
La cérémonie de remise des trophées a été marquée par la présence, notamment, du ministre de l’éducation nationale, du préscolaire et des sports, Chakib Benmoussa, et du président de la Fédération royale marocaine de football, Fouzi Lekjaa.
Le dernier titre glané par l’AS FAR dans cette compétition remonte à 2009. Les Militaires s’étaient également imposés en 1959, 1971, 1984, 1985, 1986, 1999, 2003, 2004, 2007 et 2008.
Pour accéder à la finale, l’AS FAR s’était imposée, en demi-finales, face au Raja de Beni Mellal (1-0) au grand stade d’Agadir, alors que le MAT, qui a déjà assuré sa montée à la Botola Pro D1, avait battu le Wydad Casablanca aux tirs au but (5-3, 2-2 temps réglementaire et prolongation) au Grand stade de Marrakech.

Déclarations des entraîneurs

Abdellatif Jrindou Entraîneur du Moghreb de Tétouan

«L’expulsion, dès le début de la rencontre, de Hamza Hannouri a brouillé nos cartes. Nous avons essayé de trouver des solutions, mais vainement. J’assume l’entière responsabilité de cette défaite. L’AS FAR a été l’équipe la plus forte sur le terrain. Je tiens à féliciter mes joueurs pour les efforts qu’ils ont fournis lors de cette finale».

Sven Vandenbroeck Entraîneur de l’AS FAR

«On a réussi à rendre heureux des milliers de supporters dans le Royaume. Gagner ce trophée nous donne plus de satisfaction.
Jouer la finale et la décrocher fait soulager tout le monde, joueurs, entraîneur, dirigeants et supporters. Le match a été marqué par une grande nervosité. Je dois avouer que le carton rouge a tout changé. Le jeu du MAT a été basé sur l’attaquant expulsé Hamza Hannouri. Sa sortie a changé la rencontre, également pour nous. Cependant, jouer contre dix a mis plus de pression sur nos joueurs. J’ai tenu à les calmer à la mi-temps. Après l’ouverture du score, on a commencé à jouer notre jeu. J’espère que ce trophée constitue une bonne expérience pour le futur. Parfois, il faut dépasser les barrières pour faire un déclic. J’espère enchaîner les prochaines années avec plusieurs trophées».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.