Sports

Euro-2024: L’Allemagne première, la Suisse en huitièmes, grosse frayeur pour la Hongrie

© D.R

Groupe A
Grâce à son match nul contre l’Allemagne (1-1), déjà qualifiée, la Suisse a validé à Francfort son ticket pour les huitièmes de finale de l’Euro-2024 dimanche, soirée marquée par les images inquiétantes de l’attaquant hongrois Barnabas Varga, sorti sur civière.


Avec une égalisation de son buteur providentiel Nicolas Füllkrug dans la deuxième minute du temps additionnel, l’Allemagne a arraché le point du match nul contre la Nati suisse, et termine à la première place de son groupe avec 7 points, contre 5 points pour les Suisses.
La troisième place est finalement revenue à la Hongrie, qui a battu l’Ecosse dans la dixième minute du temps additionnel sur un but de Kevin Csoboth à la conclusion d’un contre qu’il a lui-même initié avec Adam Sallai.
Avec trois points et une différence de buts de -3, les Magyars vont désormais devoir patienter pendant deux ou trois jours pour savoir s’ils atteignent la phase à élimination directe. Pour cela, ils doivent finir parmi les quatre meilleurs troisièmes des six équipes.
En 2021, trois des quatre équipes qualifiées avaient 4 points au compteur, la quatrième avait 3 points et une différence de buts de -1. En 2016, le dernier qualifié comptait 3 points et une différence de buts nulle. Longtemps menée au score sur un but de Dan Ndoye à la demi-heure de jeu, l’Allemagne de Julian Nagelsmann n’a jamais baissé les bras et s’en est remise à son avant-centre Niclas Füllkrug. Entré en jeu à un quart d’heure de la fin de la rencontre, l’attaquant du Borussia Dortmund a repris de la tête un centre de David Raum.
Ce match nul et surtout le scénario de match et d’une équipe qui ne lâche rien, devrait leur permettre d’entretenir l’euphorie et l’engouement retrouvés dans tout le pays. Il s’agit d’un avertissement dans l’optique du huitième de finale à Dortmund, contre le deuxième du groupe C. Ce sera l’Angleterre (4 pts), la Slovénie (2), le Danemark (2) ou la Serbie (2).
Par ailleurs, à Stuttgart, les 51.000 spectateurs de la rencontre entre la Hongrie et l’Ecosse ont retenu leur souffle de longues minutes, à la 68e minute. Sur une longue balle dans la surface, Barnabas Varga est allé au contact du gardien écossais et est violemment retombé sur la nuque.
Le joueur a été mis en position latérale de sécurité par ses coéquipiers et des couvertures ont été étendues autour de lui pour l’isoler des caméras. Des images qui ont réveillé le souvenir du malaise cardiaque du Danois Christian Eriksen il y a trois ans à l’Euro. Après de longues minutes de traitement, il a été évacué sur une civière avec une minerve autour du cou, sous les ovations du public.
Finalement, l’attaquant hongrois a été victime d’une fracture au visage qui va nécessiter une opération, a indiqué son sélectionneur Marco Rossi, précisant que si la Hongrie va «plus loin dans la compétition, il ne fera bien sûr plus partie de l’équipe».

Articles similaires

Sports

Le Real Madrid présentera Kylian Mbappé mardi à Bernabeu

Le Real Madrid présentera officiellement son nouvel attaquant Kylian Mbappé le 16...

Sports

Le Marocain Achraf Laâziri prêté au RWD Molenbeek

Le club belge du RWD Molenbeek a annoncé, mercredi, l’arrivée en prêt...

Sports

Avec un parcours historique à la World Surf League (WSL): Ramzi Boukhiam se prépare aux Jeux olympiques de Paris

Le champion de surf marocain Ramzi Boukhiam est déterminé à faire bonne...

Sports

Ahmed Bennani Zahouan élu nouveau président de la FRMV

L’assemblée générale élective du comité fédéral de la Fédération royale marocaine de...