Les inquiétudes de Hassan Chami

Hassan Chami ne sait plus où donner de la tête. À l’approche du délai de dépôt de dossier de candidature – il expire le 12 mai 2006 – pour la présidence de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) où règne du reste un climat délétère qui s’est traduit par plusieurs démissions parmi les collaborateurs de M. Chami, aucune candidature n’a été déposée. Lors de la dernière réunion du bureau de la confédération, le patron des patrons ne cache pas son inquiétude.
Il a même avoué avoir eu recours à une consultation juridique pour voir ce que la loi prévoit en cas de non-candidature. M. Chami a fait savoir aux membres du bureau que ce serait au tribunal de commerce de Casablanca de désigner un président.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *