Libération de la Corse : hommage aux soldats marocains

Libération de la Corse : hommage aux soldats marocains

M. Pouria Amirshahi, député des Français de l’Etranger, a rendu un hommage appuyé aux soldats marocains qui prirent part aux combats, en 1943, pour la libération de la Corse.

Mercredi soir, des anciens soldats marocains ayant servi l’armée française ont quitté Rabat pour la Corse afin de participer aux célébrations qui auront lieu vendredi à l’occasion du 70ème anniversaire de la libération de l’île de beauté, en présence du président François Hollande

« Aux côtés des Résistants corses, les Spahis, Tabors, Tirailleurs et autres Goumiers marocains s’illustrèrent dans ce qui fut le prélude de la libération de la France continentale », a souligné M. Amirshahi dans un communiqué publié à la veille de la commémoration du 70-ème anniversaire de la Libération de la Corse.

Pour rappel, les goumiers marocains de l’armée d’Afrique ont combattu aux côtés de la France et ont participé à la fin de l’occupation italienne et allemande. C’est en partie grâce à ces soldats que le 5 octobre 1943, la Corse est devenue le premier département français libéré.

« Dans cette guerre commune contre la barbarie, ils scellèrent notre fraternité méditerranéenne qui doit désormais servir de socle à un rapprochement fécond des deux rives de la Méditerranée, par-delà nos mémoires réconciliées », a indiqué le secrétaire de la Commission des Affaires étrangères à l’Assemblée nationale française, se réjouissant que le Président français François Hollande ait saisi l’occasion de cet anniversaire pour exprimer la gratitude de la République envers les soldats d’Afrique.

En amont des cérémonies que le Président Hollande conduira vendredi en Corse, le ministre français délégué aux Anciens Combattants, M. Kader Arif et M. Amirshahi se sont rendus mercredi au Maroc où ils ont rencontré des soldats marocains de l’Armée d’Afrique qui prirent part, par milliers, aux âpres combats de septembre 1943 ayant permis de chasser les forces fascistes de l’île de Beauté.

« Un premier hommage appuyé sera rendu sur place au courage et à la détermination, jusque-là trop mal reconnus, de ces hommes à qui notre liberté doit tant et dont le système colonial était la négation », a indiqué M. Amirshahi, par ailleurs secrétaire national du parti socialiste français.

En juin dernier, lors d’une cérémonie de remise de décorations à Rabat, M. Arif avait annoncé que le Maroc serait associé aux célébrations du centenaire de la Première Guerre mondiale et des 70 ans de la Seconde. Quoique tardive, cette reconnaissance de l’engagement des troupes marocaines est un moment fort de notre histoire collective. Pour rappel, 40.000 Marocains avaient participé à la guerre de 14-18 au sein de l’armée française et 90.000 à celle de 39-45.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *