Abdelkbir Rgagna : «Je suis au service de l’art»

Abdelkbir Rgagna : «Je suis au service de l’art»

ALM : Qui est Abdelkbir Regagna ?
Abdelkbir Rgagna : Je suis comme tout le monde. Je mène une vie simple. J’appartiens à une famille modeste que j’aime beaucoup et qui occupe une grande place dans mon cœur. Je remercie ma famille, surtout ma femme, qui a fait preuve de courage et de passion à mon égard. C’est grâce à elle que j’ai réussi ma carrière artistique. Je tiens à préciser que je suis au service de l’art et de tous les artistes marocains et que je suis membre dans plusieurs associations, parmi lesquelles l’Association de lutte conter le cancer et autres associations caritatives.

Parlez-nous de la pièce de théâtre «Bladi mon pays» ?
La tournée avec «Bladi mon pays» a connu un grand succès aussi bien au niveau national qu’international. Idriss Rokh, qui a joué et réalisé cette pièce, a pu décrocher le prix du meilleur acteur et réalisateur marocain au Festival national de Meknès de l’année 2004. «Bladi mon pays» a connu un énorme succès auprès du public à l’occasion de la Journée nationale du théâtre en Jordanie et aussi en Tunisie. D’où la présence du l’ambassadeur du Maroc et d’autres personnalités. En Espagne, la pièce a été très applaudie par les spectateurs espagnols malgré la difficulté de la langue «darija».
La pièce de théâtre traite le sujet des immigrés marocains en France, il s’agit de deux frères qui n’ont pas su s’adapter aux habitudes et coutumes du pays, l’aîné est isolé dans sa chambre et en train d’écrire un roman. Il veut se suicider, il est mort d’une crise cardiaque. Le cadet est devenu alcoolique.

Qu’en est-il de la pièce de théâtre «Le tribunal des animaux» ?
«Le tribunal des animaux» a été dernièrement jouée à Casablanca, c’est une pièce qui a connu un gros succès. Elle a décroché plusieurs prix nationaux et internationaux et elle a été diffusée par la chaîne marocaine 2M. Elle est très appréciée auprès des parents des enfants. Elle est écrite en langue arabe et traite le sujet de l’environnement.
L’objectif de cette pièce de théâtre est de respecter l’environnement, éduquer au civisme et instaurer la paix dans le monde. Le théâtre est une bonne école surtout pour l’enfant. L’auteur est Ahmed Bouraqeb et un groupe d’artistes participant, parmi eux, on trouve, Aziz El Khalouqi, Ahmed El Hbabi, Khalid Lemghari, Zineb Edlimi. L’acteur principal est Khalil Lemghari.

On vous retrouve dans différents rôles, acteur, réalisateur et comédien…
Justement, j’ajoute même que je suis le président du Syndicat national du théâtre section Rabat et le président du Festival Chellah, mais sincèrement c’est difficile pour faire tout en même temps et c’est l’occasion de remercier ma petite famille pour la deuxième fois.
On a réalisé d’énormes succès grâce à Dieu, espérant de réaliser plus dans les années à venir.

C’est vous qui avait voulu faire participer votre fils Adam au théâtre ?
Mon fils Adam âgé de11 ans a voulu  lui-même intégrer le théâtre depuis longtemps il m’a proposé d’assister à une pièce de théâtre dans son école dans laquelle il a participé. Il m’a séduit vraiment. Il a joué un rôle dans « Modawala », dans un autre court métrage auprès de Hanane El Ibrahimi, et Ben Issaa El Jirari. Adam est devenu l’ami de tous les acteurs. On l’encourage pour qu’ il s’intéresse aux films marocains.

On vous trouve dans plusieurs téléfilms incarnant le rôle d’un avocat, pourquoi précisément ce rôle ?
Justement, je joue même le rôle du procureur du Roi dans certains films car les spectateurs marocains m’ont aimé dans ces rôles et c’est l’occasion en fait de rendre hommage à tous ces métiers comme le métier d’avocat.

Quels sont vos projets ?
Nous sommes en train de préparer une autre tournée de «la pièce Bladi mon pays» et «le tribunal des animaux» dans plusieurs ville du Maroc. On a en route un autre film appelé «El Abassia». Le scénario est écrit  par Abass Fawariq est réalisé par Khalid El Ibrahimi. Il y a un autre film cinématographique «Anissefo akher» le scénario est écrit par Hessine El Hayel et la réalisation de Hakim El Bidaoui. On a aussi une autre série télévisée de 30 épisodes réalisées par Anouar El Joundi. Parmi les acteurs : Fatima Benmezyane, Habiba El Medkouri et autres.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *