Abdelouahed Radi : «Ma montre représente beaucoup de choses pour moi»

Abdelouahed Radi : «Ma montre représente beaucoup de choses pour moi»

«J’ai une montre Oméga que j’ai achetée en 1960», confie à ALM le ministre de la Justice Abdelouahed Radi avant d’ajouter: «Je me rappelle très bien de ce jour là. J’étais étudiant à l’université de la Sorbonne à Paris. Je l’ai achetée dans une ville suisse où j’avais assisté à un congrès international des étudiants aux côtés d’Abdellatif Jouahri. Cela fait maintenant quarante-neuf ans que je la porte. Il m’arrive parfois de la changer. Cette montre représente beaucoup de choses pour moi». En effet, cette montre Oméga a suivi notre ministre de la Justice tout au long de son parcours professionnel depuis l’enseignement à l’université de Rabat jusqu’à sa nomination à la tête du ministère de la Justice en 2007.
Rappelons que l’Oméga est une entreprise suisse d’horlogerie est établie à Bienne. Elle appartient au Swatch Group.
De par son ancienneté, sa longévité, sa visibilité et sa taille1, Oméga est l’une des sociétés-phares de l’industrie horlogère suisse. Elle a en effet été la pionnière en matière d’industrialisation de la production. Outre l’excellence de ses produits, reconnue par d’innombrables prix internationaux, elle a aussi été l’un des lieux de la lutte ouvrière et de la progressive amélioration des conditions de travail. Aujourd’hui, après les tourments et les errements provoqués par l’invasion du quartz et des productions japonaises des années 1970, la marque est à nouveau une figure de proue de l’industrie. Oméga a développé des solutions techniques originales (échappement co-axial, calibres maison) et le design a été modernisé. Appartenant au Groupe Swatch , elle se situe aujourd’hui dans le segment «prestige»2 du marché, et certaines de ses productions visent clairement à se positionner dans le segment «luxe»3. En 1896, Oméga remporte sa première récompense. L’entreprise comprend près de 800 personnes et fabrique 100.000 montres Oméga par année. On la considère déjà comme la «plus importante fabrique d’horlogerie de Suisse». En 2007, la montre Oméga renoue avec une tradition qui a fait sa réputation et produit pour la première fois depuis 1984 un calibre conçu et élaboré entièrement par ses soins : le calibre automatique 8500. Ces nouveaux mouvements équipent une nouvelle ligne de la gamme de ce précieux bijou.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *