Afrique du Sud : cinq voleurs tués par des résidents en colère

La première attaque a eu lieu dans la ville de Mthatha (sud) mardi vers 22H00 (20H00 GMT), quand «une foule s’en est pris à deux hommes âgés de 25 ans, qu’ils ont battus avec des bâtons et des pierres», a expliqué à l’AFP Mzukisi Fatyela, porte-parole de la police locale. Les deux hommes sont morts de leurs blessures à leur arrivée à l’hôpital, a-t-il ajouté. Ils ont été agressés parce que «un résident a reconnu des vêtements volés sur l’un des deux jeunes», a précisé M. Fatyela, en condamnant «fermement le meurtre». «Les communautés ne doivent pas se faire justice elles-mêmes, elles doivent s’adresser à la police et la loi suivra son cours», a-t-il dit. Quelques heures plus tard, dans le sud de Johannesburg, un petit groupe d’habitants a enfermé trois voleurs de câbles électriques dans une voiture, à laquelle ils ont mis le feu. Les voleurs «ont essayé de s’enfuir, mais les résidents arrivaient de tous les côtés», a raconté le capitaine Mpande Khoza, porte-parole de la police locale. Les policiers n’ont encore procédé à aucune interpellation dans les deux affaires. Ce type d’incidents est fréquent en Afrique du Sud où la population est excédée par une criminalité record, qui se caractérise par 50 homicides en moyenne par jour. Près de 5% de ces meurtres, soit environ 900 cas sur l’année, étaient dus en 2008 à des actes de représailles par des groupes de citoyens, selon les statistiques de la police.
Par ailleurs, l’ancien chef de la police sud-africaine et ex-président d’Interpol Jackie Selebi a été condamné mardi à 15 ans de prison pour corruption, une décision saluée comme «un message fort» en faveur de la lutte contre ce fléau. Il avait été reconnu coupable le 2 juillet de corruption pour avoir accepté de l’argent et des cadeaux de Glen Agliotti, un homme d’affaires véreux condamné pour trafic de drogue en 2007 et actuellement jugé pour meurtre. Ce dernier a assuré avoir versé plus d’un million de rands (environ 100.000 euros) au chef de la police, sous forme de paiements ou de petits cadeaux, dont des chaussures Louis Vuitton ou un sac à main Gucci pour son épouse.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *