Asmae Lamnaouar, chanteuse : «Chanter en dialecte marocain est un énorme plaisir pour moi»

Asmae Lamnaouar, chanteuse : «Chanter en dialecte marocain est un énorme plaisir pour moi»

ALM : Actuellement, vous préparez un nouvel album. Pouvez-vous nous en parler?
Asmae Lamnaouar : Effectivement, je suis en train de préparer mon deuxième album. C’est un nouvel opus qui est différent des précédents. Le public marocain retrouvera la sensualité dans la voix, mais surtout des rythmes nouveaux en l’occurrence khaliji, marocain et maghrébin. Ce nouvel album sera produit par la maison de disques Rotana. En même temps, je suis en train de préparer un scénario avec des réalisateurs pour tourner les clips de deux chansons de mon précédent album qui seront eux aussi produits par Rotana.
 
Comment trouvez-vous le chant en dialecte marocain?
Dernièrement, la scène artistique marocaine se développe énormément, mais il y a beaucoup de travail à faire vu la richesse de notre patrimoine national. Le monde musical et la création artistique, en général, au Maroc ont remarquablement progressé ces derniers temps. Chanter en sa langue maternelle est un énorme plaisir pour le chanteur. En outre, c’est indispensable pour faire connaître notre dialecte.
 
Où réside l’originalité de votre style ?
J’ai interprété tous les styles musicaux, mais je n’ai jamais oublié mon identité marocaine. J’ai toujours été fière de chanter en dialecte marocain et collaborer avec les musiciens et les compositeurs marocains.

Comment voyez-vous votre carrière artistique ?
Je n’aime pas tellement prévoir les choses. Je travaille énormément ma voix et je récolte ce que je sème. Je considère toujours que ma carrière est modeste par rapport à mes ambitions et aux objectifs que je souhaite atteindre. Il faut travailler dur pour avoir une carrière artistique glorieuse.
 
Comment est née votre passion pour le chant ? Et qui vous a soutenue pour la développer ?
J’ai découvert en moi un penchant et un amour pour la musique et le chant dès mon enfance. Aussi, je n’oublierai jamais le soutien de ma famille et le rôle de l’école de musique qui m’ont aidée à frayer une carrière dans le monde de la chanson.

Ne pensez-vous pas à une expérience au cinéma?
Non. Pour le moment, je consacre tout mon temps et mon effort à ma carrière artistique notamment pour créer des chansons de bonne qualité.

Loin des caméras et des plateaux, comment passez –vous votre temps libre ?
J’aime énormément préparer des plats marocains. J’adore cuisiner pour les gens qui apprécient toujours mes plats. J’aime aussi lire, voire écouter la musique classique et les chansons.

Quel est votre signe astrologique ? Et quelles sont les caractéristiques de votre personnalité ?
Je suis du signe astrologique lion. Je suis une personne très tolérante avec les autres. J’aime la vie. Je suis surtout très sensible. J’ai toujours cherché à vivre un amour idéal, stable et rassurant. Je mène une vie simple. Et du moment que mon mari, Issam Shrayti, est un arrangeur et compositeur, c’est la musique qui règne dans ma vie.

Parlez-nous des étapes qui ont marqué votre carrière artistique?
J’ai fait mes débuts de chanteuse avec «Angham», un festival produit par la RTM où j’ai reçu le Prix de la meilleure interprétation. Après, j’ai participé à diverses productions et musiques de film au Maroc. J’ai également fait des tournées et des concerts avec l’ensemble «Oriental Mood» au Danemark, en Suède et en Egypte, où j’avais constaté que mon talent a été remarqué par les critiques musicaux et les mélomanes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *