Aziz Hattab : Le féru de Marrakech

Aziz Hattab : Le féru de Marrakech

Le trublion de la célèbre «Famille très respectable» préfère passer ses vacances à Marrakech. D’ailleurs, Aziz Hattab y est déjà en compagnie de sa petite famille. «Je suis devenu un féru de Marrakech! C’est dans cette ville que je me repose cette année avec ma petite fille», lance ce jeune artiste qui a ne résiste pas aux charmes de cette destination où viennent séjourner de plus en plus de touristes aussi bien nationaux qu’étrangers. Aziz Hattab a interrompu ses vacances pour revenir à Casablanca.
Juste le temps de tourner quelques scènes pour une nouvelle production avant de retourner dans la ville ocre. «Je viens de jouer dans un film iranien. Pour la production nationale, j’ai joué un rôle dans le nouveau long-métrage du réalisateur Aziz Salmi. Ce film sera projeté prochainement», indique-t-il.
Ce comédien a été révélé au grand public avec le premier court-métrage de Rachid Haman, «Week-end», où il a interprété le rôle d’un instituteur dans une région désenclavée. Toujours dans le court-métrage, Aziz Hattab a campé un personnage dans une production de la jeune réalisatrice Jihane Bahar. Ce film relate des histoires croisées qui se passent à l’intérieur d’un grand taxi blanc. Dans «Rôle de copains», un téléfilm de Nourredine Dougna, il a joué le rôle d’un revendeur de voitures se disputant avec un plombier pour des balivernes.
Cet artiste a donné la pleine mesure à son talent dans le film de Kamal Kamal, «La symphonie marocaine». Une production grandiose qui a réuni, en plus de Aziz Hattab, Younès Mégri, Majdouline, Khalid Benchegra et Abdellah Amrani. Le film relate l’histoire d’une bande marginalisée de musiciens vivant dans un quartier défavorisé et dangereux.
En rencontrant un professeur du Conservatoire de la ville de Casablanca, cette bande d’artistes va devenir un vrai groupe de musiciens… C’est avec Kamal Kamal que M. Hattab fera son entrée sur la scène des sitcoms. Sur la deuxième chaîne de télévision nationale, il a été le fils cadet d’une «Famille très respectable» qui passait, tout au long du mois de Ramadan, à l’heure de la rupture du jeûne. «Pour le mois de Ramadan prochain, je ne serai pas présent sur la grille des programmes télévisuels», précise-t-il. Ses fans devront donc attendre la sortie du nouveau long-métrage du réalisateur Aziz Salmi.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *