Choux verts aux champignons

Les choux verts est un légume très consommé en Europe et en Asie. Il existe plusieurs manières de préparer ce légume aux multiples vertus. La recette proposée aujourd’hui est un plat de choux aux champignons. Pour concocter cette recette, vous aurez besoin d’un choux moyen émincé, une carotte et une courgette coupées en longueur, un oignon émincé, une gousse d’ail hachée, du persil haché, 300g de champignons en boîte, du cumin, du sel, du poivre et une goutte d’huile de tournesol.
Choisissez le choux bien lourd et dense. Ses feuilles doivent être serrées, fermes, brillantes et doivent crisser sous les doigts. Consommez-le après l’avoir paré et lavé, de la même manière qu’une salade. On retire le trognon, puis  on le débarrasse des feuilles abîmées.
 Dans une poêle, versez l’huile et faites-y revenir l’oignon. Une fois que l’oignon est dorée, ajoutez-y les carottes, les courgettes et les champignons. Un conseil, avant d’utiliser les champignons, il faut veiller à ce qu’ils soient bien lavé à l’eau froide. Enfin ajouter l’ail, le cumin, le poivre et le sel et laisser revenir pendant 5 à 6 minutes. Vous pouvez servir ce plat accompagné de riz ou de vermicelles de soja. N’oubliez surtout pas d’assaisonner votre plat avec de la sauce Soja.

Une source de vitamine C
Très léger, le chou est l’un des légumes les moins énergétiques. Il ne fournit en effet pas plus de 22 kcal/100 g et, pour ne rien gâcher, il est délicieux tout simplement cuit à la vapeur, à l’eau ou dans une soupe, autrement dit  sans (ou avec très peu) de matières grasses.
Il est, en outre, gorgé de vitamine C aux vertus tonifiantes : une          simple portion de 200 g en couvre 50 % des besoins quotidiens. Il fournit également une belle quantité de vitamine E ainsi que de provitamine A (plus de 100 % des besoins couverts par la même portion de 200 g). A savoir qu’il s’agit de précieux antioxydants qui protègent efficacement des agressions extérieures. De plus, sa richesse en minéraux, à commencer par le potassium, contribue aussi à nous maintenir en forme tout l’hiver.
Par ailleurs, des études ont prouvé son efficacité  anticancéreuse. Ainsi, il est si vitaminé et contient tant de substances bénéfiques (du soufre notamment) que le consommer deux fois par semaine suffirait à voir réduire significativement les risques de cancer, notamment du poumon.
Enfin, il est très riche en fibres (3,4 g/100 g) qui agissent activement sur les transits les plus paresseux. En conclusion, le chou est l’allié de la forme et de la ligne, ou autrement dit le compagnon idéal d’une alimentation saine et équilibrée.
Conservez-le tout simplement dans le bac à légumes de votre réfrigérateur. Pas spécialement fragile, il peut y rester jusqu’à une semaine. S’il s’agit d’un chou à feuilles cloquées, il est préférable ensuite de le couper en quatre, pour le blanchir quelques minutes dans une eau bouillante bien salée. Cette opération le rend en effet plus digeste.
Un conseil : il sera d’autant mieux toléré par les intestins si vous avez pris la précaution d’ajouter quelques graines de cumin dans l’eau de cuisson.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *