Écouter

Le prince de la chanson égyptienne,Tamer Hosny,sort un nouvel album

Le chanteur égyptien Tamer Hosni, invite ses fans du monde  arabe a écouté sans dernier opus.Comme d’habitude cet opus est plein d’amour, de délicatesse, et de romantisme.cette star a vraiment dépassé toute attente et qui a imposé son style de musique malgré  son jeune âge.Il a adoré la musique dès son enfance et qui a toujours sa guitare  en main, un instrument dont il ne se sépare jamais.  Tamer Hosni est à la  fois chanteur, compositeur, et bon acteur romantique. Son père était un artiste de la même génération que les grands chanteurs tel Fouad Moharram.Hobb est le premier album de Tamer Hosni qui a recu beaucoup de critiques. Sorti en novembre 2004, il se classe numéro un en janvier avec plus de 700 000 exemplaires écoulés en deux mois.



Akon et le King du pop Michael Jackson en fusion

Écouter avec nous le duo «Hold My Hand», c’est le nouvel extrait du nouvel album entre Akon et Michael Jackson. C’est le troisième album d’Akon, «Acquitted». Un avant-goût de ce disque vient d’être dévoilé dans tous les bacs.dont lequel le  duo attendu avec Michael Jackson, «Hold My Hand». Ce morceau s’apparente à une ballade pop avec une mélodie au piano. C’est le  «King du Pop» qui débute la chanson avant qu’Akon ne prenne le relais. Quelques paroles ont été dévoilées : «Il vaut mieux être plus fort ensemble que triste et seul» ou encore «rien ne peut venir nous séparer si tu prends ma main». À propos de cette collaboration avec Michael Jackson, Akon a indiqué que cela avait été un véritable rêve de travailler avec lui. «Il a une aura incroyable. Nous voulons bouger le monde tous les deux (…).»


Nèg’Marrons revient avec les «Liens sacrés»

Les Nèg’Marrons se font entendre haut et fort : «fallait pas qu’ils pensent que nos réserves étaient épuisées», clament-ils sur le titre rageur «Le Chant du ghetto» en ouverture de ce quatrième album. En intitulant cette oeuvre «Les Liens sacrés», ils expliquent vouloir souligner la complicité qui les lie depuis les années 90, à la grande époque du Secteur Ä, en activité dans le 95. Cinq ans après « Héritage », ils ont convié les pointures Sly et Robbie pour réaliser cet opus ensoleillé, héritier d’une discographie déjà dense qui leur a permis de s’imposer sur la scène francophone. Dans la positivité la plus totale, le duo n’oublie pas que même si tout n’est pas toujours rose dans la vie, il est important de garder espoir pour vivre des moments meilleurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *