Errachidia, l’irrésistible attrait du Sud-Est marocain

Errachidia, l’irrésistible attrait du Sud-Est marocain

Située au centre-sud du Royaume, la province d’Errachidia est délimitée par les provinces de Figuig à l’Est, Beni Mellal et Azilal à l’Ouest, Khénifra et Boulmane au Nord et la province d’Ouarzazate au sud.
La province d’Errachidia est le joyau du sud-est marocain par la diversité de ses paysages, par sa culture (festival d’Imilchil) et par l’hospitalité de sa population.
Ses habitants sont des Arabes et des berbères. Elle est connue, jadis de «Ksar Es Souk».
La province d’Errachidia dispose d’un potentiel touristique vu la diversité de ses sites , la richesse de son patrimoine historique et culturel et une importante variété tribale. Ceci constitue au niveau du grand  Tafilalet une  mosaïque d’hommes et de traditions. Considérée  comme la plus grande oasis marocaine et l’une des régions historiques les plus importantes au Maroc, elle conserve encore l’héritage de l’ancienne Sijilmassa, la ville martyre, fondée au VIIe siècle, et qui fut la capitale commerciale et culturelle du pays située entre l’Afrique subsaharienne, l’Afrique du nord. Elle dispose d’un climat varié vu sa situation géographique : Cimes enneigées, montagnes, dunes féeriques de Merzouga, palmeraie verdoyante et des vallées, longeant le parcours des oueds : Ziz, Ghris et Guir constituant la grande oasis de Tafilalet.
De par son passé historique glorieux, la province d’Errachidia offre une richesse immense tant au niveau culturel qu’architectural et urbanistique témoignant de la grandeur de la civilisation qu’a connue cette région et qui est caractérisée par un héritage fabuleux se composant de ksours , casbahs, monuments historiques et mausolées.
Un espace saharien, situé au sud de la province, avec ses nombreuses oasis offrant ombre et gîtes, constitue un produit original et typique fort prisé faisant partie du tourisme écologique devenu de nos jours un produit de mode dicté par le besoin de l’aventure et de la découverte de la nature exprimée par le tourisme international. Les dunes de sable de Merzouga, une merveille de la nature, constituent l’une des fiertés touristiques de la province. Elles se situent à 50 km d’Erfoud et à 40 km de Rissani. Ces dunes connues sous le nom d’erg  chebbi sont réputées par leurs vertus thérapeutiques surtout pour des cas rhumatismaux. Elles atteignent parfois la hauteur de
100 m, et s’étendent sur plus de 30 km de longueur. Plusieurs oasis entourent ce site.
C’est un  vrai désert, où rien ne pousse et qui étouffe le sol sous un amoncellement de dunes qui, paradoxalement quand elles sont vues, d’en haut, ressemblent à un déferlement de vagues.
Autre curiosité au sud ouest de Merzouga, parfois en cas de l’oued Ziz qui en cas de crue , se forme  d’un lac qui sert de repos aux flamands roses dans leur migration entre l’Europe et l’Afrique subsaharienne.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *