Fatima Ifriqui : «Je suis cool avec mes proches et amis»

Fatima Ifriqui : «Je suis cool avec mes proches et amis»


ALM : « Ifriqui », est-ce votre vrai nom de famille ou un nom de scène?
Fatima Ifriqui : C’est mon vrai nom de famille. Et c’est mon père qui l’a choisi quand il est parti au bureau d’état civil après l’indépendance . A ce moment-là, un homme de couleur noire est entré au bureau (rires), puis les deux fonctionnaires qui y travaillaient se sont posé la question si l’homme noir est africain. Alors mon père a eu l’idée de leur dire pourquoi pas Ifriqui ? C’est ainsi que nous portons ce nom.

Vous n’avez jamais pensé  mener une expérience dans le cinéma ?
Je n’y ai jamais pensé car je n’ai ni le talent ni l’audace pour le faire. Malgré cela, j’ai eu l’occasion de participer en tant qu’invitée d’honneur au court-métrage «La mélodie de la morphine» réalisé par Hicham Amal où j’ai interprété le rôle d’une journaliste telle que je suis dans mes émissions. C’était une bonne expérience et un honneur pour moi. D’ailleurs, j’ai apprécié le choix du réalisateur.

Et pourquoi vous êtes sérieuse dans vos émissions ?
Vous savez, les émissions que je présente revêtent un caractère sérieux et non comique. D’autant plus que je suis une personne sérieuse dans la réalité. Malgré cela, je suis cool avec mes proches et amis.

Vous avez invité des artistes pour participer à l’émission «Itab» (Reproches). Que peut-on vous reprocher à votre tour?
(Rires) Certainement, il y a plusieurs choses qui peuvent changer ma personnalité. Par exemple, quand je commence à travailler sur une émission, je m’y consacre entièrement au détriment de ma famille car je m’estime responsable devant le grand public. Pour l’émission, le choix de l’intitulé était juste un prétexte, car mon but était de faire une interview audacieuse avec les artistes pour les inciter à s’exprimer et défendre leurs propres idées.

Si jamais vous avez envie de faire une chirurgie esthétique, quelle serait la partie que vous auriez aimé opérer ?
Je suis contre les chirurgies esthétiques que l’on fait pour rajeunir. Par exemple, j’aime bien voir certains vieux visages comme celui de ma mère ou de certaines artistes. D’ailleurs elles sont belles à leur âge et j’espère vivement avoir la même beauté qu’elles lorsque j’aurais atteint un certain âge. Et personnellement, je suis fière de révéler mon âge.

Est-ce que vous réussissez à préparer «el gueddid» ou «el kourdass»?
Je ne sais pas les préparer. C’est vrai qu’on m’a montré comment les faire, mais je préfère m’en passer. D’autant plus que je préfère manger de la viande toute fraîche.

Vous intéressez-vous à l’astrologie? Et est-ce qu’une mauvaise prévision vous a marquée?
C’est juste pour me divertir et connaître les caractéristiques de chaque signe astral que je lis l’horoscope. Mais quand on est épris de ces prévisions, cela crée un impact négatif sur la personne. Alors la meilleure prévision de notre avenir est celle qu’on réalise nous-mêmes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *