faut-il prendre un Yaourt en même temps que les antibiotiques ?

faut-il prendre un Yaourt en même temps que les antibiotiques ?

On a toujours tendance à prendre son antibiotique avec un pot de Yaourt. Cette habitude qui est devenue en quelque sorte un «must» surtout pour les enfants suscite un débat entre les praticiens. Alors, faut-il prendre un Yaourt en même temps que les antibiotiques? Cette compilation est-elle bénéfique pour la santé? «Faux. L’antibiotique risque de tuer les probiotiques du Yaourt», souligne le professeur Hassan Aguenaou, directeur de l’unité de recherche en nutrition et alimentation. Et de poursuivre qu’«un traitement antibiotique détruit toute «vie» sur son passage, décimant aussi bien les bactéries qui nous rendent malade que les bactéries amies qui protégent notre santé et garantissent notre équilibre».Selon le Professeur Aguenaou, il est recommandé de prendre le Yaourt deux heures après la prise des antibiotiques, et ce pour recoloniser la flore intestinale dévastée par l’antibiotique. D’un point de vue médical, M. Aguenaou souligne l’importance de continuer de prendre du Yaourt au probiotique au moins trois semaines après le traitement pour espérer retrouver une flore intestinale équilibrée et en bonne santé. Mais que veut-on dire par probiotique ? Selon la définition du comité d’experts FAO-OMS, «le probiotique est un micro-organisme vivant, des bactéries, qui consommé en quantité suffisante, exerce des effets positifs sur la santé, au-delà des effets nutritionnels». Il existe plusieurs souches de probiotiques alimentaires, notamment celles que l’on trouve dans les produits laitiers fermentés.
«A titre d’exemple on retrouve dans tous les Yaourts les 2 souches classiques que sont le lactobacillus bulgaricus et le streptococcus thermophilus», explique M. Aguenaou soulignant qu’«il est important de distinguer tous les Yaourts aux probiotiques de ceux qui bénéficient d’une souche supplémentaire comme le Bifidus ActiRegularis». En effet, cette souche a fait l’objet de nombreux travaux de recherche à l’échelle internationale et a prouvé son efficacité sur le transit intestinal lent dès 15 jours de consommation.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *