Fès se fait belle pour Moulay El Hassan

Fès se fait belle pour Moulay El Hassan

Depuis quelques jours déjà, les Marocains n’ont d’yeux que pour la ville de Fès. La capitale culturelle et spirituelle du Royaume s’apprête en effet à accueillir un événement des plus heureux. C’est la cérémonie de circoncision de SAR le Prince héritier Moulay El Hassan.
En annonçant les cérémonies de circoncision, prévues les 13, 14 et 15 avril, le ministère de la Maison royale, du Protocole et de la Chancellerie a précisé que l’opération de circoncision, événement d’une grande importance pour chaque famille musulmane, aura lieu dans la matinée du jeudi 14 avril 2005 et un cortège d’offrandes sera organisé devant l’entrée du Palais royal de  Fès dans la soirée de la même journée.
Avant, Moulay El Hassan effectuera, mercredi 13 avril, après la prière d’Al Icha, une visite au Mausolée Moulay Driss Al Azhar.
En cette heureuse occasion, SM Le Roi Mohammed VI, offrira, vendredi 15 avril 2005, un déjeuner pour les hommes et un dîner pour les femmes au Palais Royal de Fès.
D’après des reportages effectués sur place par la MAP, Fès qui a revêtu ses plus beaux atours pour la circonstance. Les grandes artères, de même que les places, les rues et les ruelles de la médina sont décorées de guirlandes et luminaires et des centaines de drapeaux aux couleurs nationales ont  été déployés.
Jardiniers, fleuristes et différents services d’assainissement des municipalités fassies s’attellent depuis quelques jours à relooker bordures, allées et grandes artères de la ville.
L’ancienne médina n’est pas en reste. Ses ruelles sont remises à neuf et nettoyées et ses murs blanchis. Un entrain qui a fini par gagner l’ensemble de la population locale qui s’est mise d’emblée à entretenir et à orner les balcons d’appartements, les façades de maisons et les devantures des commerces, souligne la même source.
Plusieurs familles fassies, exprimant, dans un élan spontané, leur volonté de partager la joie de la famille royale, ont intentionnellement fait coïncider la date de la circoncision de leurs enfants avec les festivités marquant la circoncision de Moulay El Hassan.
La «khtana» est un rituel immuable, dont les racines remontent à l’époque du Prophète Abraham.
Les Marocains, qu’ils soient juifs ou musulmans, l’observent rigoureusement depuis la nuit des temps, même si les festivités qui  la marquent varient d’une famille à l’autre et dépendent, en grande partie, des conditions matérielles et parfois des convictions des parents de l’enfant.
La circoncision donne par ailleurs une occasion pour organiser une grande fête familiale (Al Iîdar) que seules les cérémonies de mariage dépassent en ampleur.
De nos jours, que ce soit par conviction ou par souci d’hygiène, la circoncision est largement pratiquée dans le monde entier avec plus de 1,25 million de bébés circoncis chaque année.

La circoncision : mode d’emploi
Au Maroc, la fête commence par la pose du henné et le passage chez le coiffeur. L’enfant est ensuite lavé, parfumé et vêtu de ses plus beaux habits (djellaba, brodée, tarbouche, chemise, babouches en cuir ). Dans certaines régions, un fil de laine auxquel sont attachées une coquille, une vielle pièce de monnaie d’argent et une étoffe renfermant des herbes aux vertus bienfaitrices, est accroché au pied gauche de l’enfant devant être circoncis pour lui épargner "le mauvais œil". Une tournée à dos de cheval à travers la ville est de rigueur, au cours de  laquelle est accomplie la ziara (visite) du marabout d’un saint. Le moment venu, l’un des proches parents prend dans ses bras l’enfant et un barbier (ou un médecin) pratique l’opération à l’aide de ciseaux effilés.
L’opération, qui dure en principe quelques secondes, se passe dans une ambiance agrémentée de youyous et de chants au rythme de tambours, de ghayta et de fanfares. Enveloppé  dans un drap blanc et allongé dans son lit, l’enfant reçoit les félicitations des membres de la famille et des invités qui lui offrent sucreries, jouets et pièces de monnaie. Dans les milieux aisés, la fête peut durer jusqu’à une semaine.

D’après MAP

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *