Jamel Debbouze : «J’ai épousé la plus belle femme du monde»

Jamel Debbouze : «J’ai épousé la plus belle femme du monde»

« J’ai découvert la misère en habitant le VIe arrondissement. Quand vous vivez au coeur de la misère, vous ne savez pas que c’est la misère. C’est par contraste que vous découvrez à quelle classe sociale vous appartenez », déclare la star française, avant de réagir quant à ses parents : «Quand je lui ai dit à que j’arrêtais l’école pour devenir troubadour, mon père m’a dit : ‘Si tu fais ça, je te casse la gueule’. J’avais l’habitude, il m’en a cassé plein, de gueules. Pendant de nombreuses années, je suis rentré à plat ventre chez moi. Alors ça n’a pas eu beaucoup d’effet. Il m’a lâché la grappe quand je lui ai acheté sa première Mercedes. Il est manichéen, mon père. Il fait partie de cette génération venue en France pour faire de l’argent et l’envoyer au bled. Tout ce que voulait mon père, c’est que je ne crève pas de froid et que je ne me tue pas à la tâche comme lui. Il nettoyait les métros, alors il voulait que je sois informaticien en gynécologie astrale »… ! Quant à sa mère : « Ma mère, elle fait un mètre, c’est une boule qui roule du salon à la cuisine, et ma femme c’est… c’est le même coeur qui bat pour les deux ». Et quand il revient sur sa charmante femme, la journaliste Melissa Theuriau, qui attend un heureux événement : «La plus belle du monde ! ».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *