Lecture collective du Coran sur la chaîne Assadissa

L’abandon de cette émission n’aurait pas attiré mon attention s’il ne s’intégrait pas dans la logique de certains milieux islamistes qui ont déclaré une guerre farouche à la lecture collective du Coran.
En effet, celle ci est devenue bannie de toutes les cérémonies religieuses à Casablanca sous l’instigation de ces milieux.
J’en suis autant choqué que cette tradition vieille de plusieurs siècles était courante dans tous les milieux marocains, dans toutes les régions et dans toutes les couches sociales.
En effet, cette lecture intervenait dans la majorité absolue des mosquées, le matin à l’aube et en début de soirée après la prière d’Al Maghrib en plus du vendredi où elle précède la prière d’addohr.
Elle était suivie par énormément de marocains et même à certains moments et dans certaines mosquées la majorité des croyants se passaient du livre saint pour accompagner la lecture.
C’est pour cela qu’aujourd’hui, je suis étonné qu’un organe audiovisuel abandonne cette tradition. A-t-on cédé à la pression des milieux islamistes ?

• Ali Fakir

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *