Les airbags frontaux : Comment les appréhender ?

Les airbags frontaux : Comment les appréhender ?

En 1959, Volvo introduisait pour la première fois dans une voiture la ceinture de sécurité. Une invention qui a été mise au point par un certain Nils Bohlin et qui, près d’un demi-siècle plus tard, reste le principal équipement qui sauve des vies. Car, malgré l’apparition des premiers airbags (au début des années 80) puis leur généralisation (durant les deux décennies suivantes), leur présence ne dispense pas le port de la ceinture de sécurité. Bien au contraire.
Aujourd’hui, il existe plusieurs types d’airbags, dont la forme dépend de l’emplacement. Il y a les airbags latéraux, ceux dits rideaux et même ceux qui protègent les genoux des occupants avant. Mais ceux qui sont placés frontalement aux passagers avant sont les plus courants, puisqu’ils équipent une majorité écrasante des voitures neuves actuelles. D’où la nécessité de prendre plusieurs précautions, pour éviter le pire lors de leur déploiement.
Il est d’abord à rappeler qu’un airbag frontal se gonfle en 150 millisecondes, soit bien moins d’une demi-seconde. Il est donc impératif de mettre sa ceinture de sécurité dès les premiers tours de roues. Car, le rôle principal d’un sac gonflable est d’amortir le choc entre la tête ou le thorax d’un côté et le volant ou à la planche de bord de l’autre côté. Il ne doit donc pas se transformer en projectile mortel. Des recherches en accidentologie ont même prouvé que la combinaison airbag-ceinture permet de diminuer de 65% les risques de blessures graves au niveau de la poitrine et jusqu’à 75% ces mêmes risques au niveau de la tête. Par ailleurs, il est fortement recommandé aux personnes (conducteur ou passager) mesurant 1,55 mètre ou moins de reculer suffisamment leur siège et de le rehausser au maximum. Sans quoi, l’airbag qui se déploie peut les percuter violemment à la tête.
Et puis, cher conducteur (ou conductrice), ne posez ni vos mains sur le milieu du volant ni vos avant-bras sur son pourtour… ces derniers prendraient un sérieux coup lors du gonflement du sac. Quant à vous mesdames, lorsque vous vous faîtes conduire par quelqu’un, évitez de mettre vos jolis pieds sur le tableau de bord. D’accord, c’est très relaxant, mais savez-vous le danger que vous encourez de la sorte ? Un accident est très vite arrivé. Enfin et c’est bien connu, il est obligatoire de déconnecter l’airbag passager lorsqu’on installe un siège bébé dos à la route (pratique peu courante chez les automobilistes marocains). De même évitez d’installer sur ce même siège passager avant un enfant, une femme enceinte, une personne âgée, physiquement fragile ou cardiaque. Du reste, airbag ou pas, une conduite prudente évite souvent d’avoir un ancident.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *