Mort de Sergueï Mikhalkov, auteur des hymnes russe et soviétique

Mort de Sergueï Mikhalkov, auteur des hymnes russe et soviétique

Le poète et écrivain Sergueï Mikhalkov, qui a notamment rédigé l’hymne soviétique sous Staline puis l’hymne de la Russie indépendante, est mort jeudi à l’âge de 96 ans, a déclaré à l’agence de presse Interfax l’un de ses collaborateurs, Denis Baglaï. «Aujourd’hui (jeudi), Sergueï Mikhalkov a cessé de vivre », a-t-il déclaré. Admirateur de Staline en son temps, puis de Vladimir Poutine l’ex-président russe devenu Premier ministre et de l’actuel chef de l’Etat, Dmitri Medvedev, Sergueï Vladimirovitch Mikhalkov était aussi l’auteur de livres de référence pour enfants. Les deux dirigeants russes ont immédiatement fait part de leur tristesse après la mort de ce monument de la culture russe. «Un classique de la littérature russe a cessé de vivre, un homme de mérite, un authentique citoyen. Ses talents multiples s’exprimaient vivement dans ses poèmes pour enfants, avec lesquels des générations entières ont grandi, ainsi que dans les vers de notre hymne national», a déclaré M. Medvedev dans un télégramme aux proches du défunt, diffusé par le Kremlin. «A toutes les époques, Sergueï Vladimirovitch a vécu pour les intérêts de sa patrie, la servant, ayant foi en elle», a-t-il encore écrit. Le Premier ministre russe a pour sa part salué la mémoire d’un «véritable patriote» et le «talent unique» de Sergueï Mikhalkov, dont les œuvres ont été diffusées à 300 millions d’exemplaires.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *