Mustapha Bourgogne : «J’ai rêvé d’être artiste ou footballeur»

Mustapha Bourgogne : «J’ai rêvé d’être artiste ou footballeur»

ALM : C’est quoi votre actualité artistique ?
Mustapha Bourgogne : Je viens de lancer un nouvel album intitulé : « Andak tekalek khali andek roh riyadiya ». Garder toujours l’esprit sportif, c’est le message essentiel que j’adresse aux jeunes supporters sportifs. Cela afin d’éviter les émeutes et la violence que font ces jeunes dans les stades.
En plus de mon nouvel album, j’ai participé dernièrement à plusieurs festivals, soirées… J’ai aussi une tournée programmée après le mois du Ramadan, qui va me conduire en France et aux Pays-Bas.

Que représente l’été pour vous ?
L’été pour moi, c’est la saison du travail. C’est le moment le plus chargé de l’année. Contrairement aux employés et fonctionnaires. C’est en cette période que l’artiste fait des avances.

Quelles sont vous destinations préférées pendant la période estivale ?
Je suis Casablancais, j’aime beaucoup ma ville natale. J’adore toutes les villes côtières, ainsi que les endroits proches de la mer. J’aime beaucoup aussi Ifrane, Immouzar, ce sont de très belles villes, que j’adore visiter en été.

Comment voyez-vous la chanson populaire actuellement ?
La chanson populaire est sur la très bonne voie. Elle a comme toutes les autres couleurs de la chanson marocaine, un public très large qui l’aime et poursuit toujours sa nouveauté. De manière générale, la multiplication des festivals que nous vivons aujourd’hui donne un véritable coup de pouce à la chanson marocaine. Ces manifestations contribuent à l’élargissement et à l’enrichissement de la chanson marocaine.

Quel sport pratiquez-vous ?
Mon sport préféré et que j’aime beaucoup est le football. J’aime aussi la natation, un sport que j’ai pratiqué pendant une très longue période. J’ai participé à plusieurs éditions d’athlétisme en natation. Je suis un sportif à cent pour cent. Si je n’étais pas artiste, j’aurais pu être sportif. J’ai toujours rêvé d’être artiste ou grand footballeur.  J’ai joué le foot avec Azmi, Daoudi, Bekai, ce sont de grands amis à moi. Je suis en train de créer une équipe de foot que j’appellerais : « Equipe nationale des artistes ».

Quel est votre plat préféré ?
J’aime tous les plats marocains. Mais, le plat qui me tient le plus à cœur c’est le poisson.

Comment avez-vous choisi le chant?
J’ai choisi ce domaine par amour. Depuis ma tendre enfance, j’aime entendre de la musique marocaine avec tous ses styles. Je n’ai pas fait de conservatoire. Et à cette occasion, j’invite les jeunes qui veulent faire carrière en musique à passer par le conservatoire car, les études peuvent aider ces jeunes à améliorer leur « matière première » qui est la voix.
 
Quel est le chanteur qui vous tient le plus à coeur ?
Sincèrement, tous les chanteurs marocains. Mais ce qui me touche vraiment dans la chanson marocaine, c’est la composition. Une composante essentielle pour la réussite de la chanson et du chanteur. En ce sens, je peux citer les compositeurs qui m’ont imprégné à savoir : Mohamed Ben Abdeslam, Abdelkader Errachdi, Abdelouahab Doukkali, Brahim El Alami, Abdennabi El Jirari, Abderahman El Kaouakibi, Ahmed Al Alaoui, Abdelkader Ouahbi, Mahmoud El Idrissi, et d’autres. Des noms qui ont réussi à identifier l’artiste.

Tout le monde parle de la carte d’artiste ces derniers jours. Comment la voyez-vous ?
Pour moi, la carte de l’artiste est une véritable reconnaissance du travail que fait l’artiste. Cette carte est un moyen de rendre hommage et d’encourager l’artiste pour aller de l’avant.

Est-ce que vous avez un autre métier à part ?
Non, je n’ai pas un autre métier à part le chant.

Vous êtes père de famille. Voulez-vous que vos enfants poursuivent le même chemin que vous ?
Pour moi, les études viennent au premier plan, et après vient l’art. Je veux bien que mes enfants terminent leurs études, et décrochent de grands diplômes. Mais, si quelqu’un d’eux veut suive le même chemin que moi, il n’y a pas de problème.
Mais, il faut qu’il soit toujours accompagné d’un diplôme pour faire face à ses besoins.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *