septembre 25, 2017

Samira Saïd, l’ascension permanente d’une diva marocaine

Samira Saïd, l’ascension permanente d’une diva marocaine

«Youm Wara Youm», «Al bal », « Ehki ya chahrazade», «Moch hatnazel anek» «Al gani baad youmine » sont les chansons les plus célèbres de Samira Said. Elle a su s’imposer sur la scène artistique arabe. Samira est chanteuse, compositrice et pianiste.
Elle est née à Rabat le 10 janvier 1959. Après avoir connu plusieurs  succès avec des chansons marocaines, la chanteuse a séduit un public  international à travers l’interprétation de chansons à tonalités arabe, égyptienne, marocaine et bien d’autre. Elle a commencé à chanter très jeune dans les noces de famille, les fêtes scolaires, les camps d’été. C’était son jeu à elle. Elle trouvait amusant que ses camarades la jalousent et que ses profs prennent particulièrement soin d’elle. Mais Samira n’a jamais regretté d’avoir mené dès le début cette vie de star. Elle est passée d’une transition à l’autre. Ou plutôt d’un changement à l’autre. A l’âge de 8 ans, dans le cadre de l’émission de variétés Mawahib, la petite Samira s’est distinguée rapidement grâce à l’interprétation de la chanson marocaine. La chanteuse a été aussi appréciée par Abdelhalim Hafid lors de sa tournée au Maroc. A l’âge de 14 ans, elle a voyagé au Caire. C’était l’une occasion  pour rencontrer plusieurs poètes et compositeurs arabes tels que Mohamed Abdelwahab et Baligh Hamdi. Ce dernier a composé pour elle les chansons de ses premiers albums.
En 1980, la diva a représenté le Maroc au concours Eurovision à La Haye. C’était la première chanteuse marocaine qui a participé à ce concours. En 2006, elle  a chanté en français, anglais et arabe pour la coupe d’Afrique des nations au stade du Caire.
Samira a réussi à rester l’une des meilleures chanteuses du monde arabe en se consacrant entièrement à sa carrière, et toujours à la recherche de nouveaux aspects et de nouvelles matières qui rendent unique son style. Elle est également toujours à la recherche d’une variété de musique et de
styles : Tarab, Rai, Jazz, Slow, etc.  Elle a commencé à travailler avec de jeunes artistes de talent, et a produit plusieurs albums comme : «Inssani», «Khaifa», «Ashk », «Enta Habibi», «Kul Eshaat Dee», «Al Bal», «Rohy», «Leila Habibi». Samira Saïd a été mariée deux fois, son second mariage, elle a eu un enfant avec un homme d’affaires marocain. Samira reste très discrète sur sa vie privée. Le chant de Samira chante l’amour, la paix et la romance. Elle prouve qu’elle restera une grande dame de la chanson arabe.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *