Sortir

Concert du groupe Haoussa

Haoussa propose une fusion totalement inspirée du patrimoine culturel marocain et du vécu quotidien. Les compositions et les créations sont souvent porteuses de messages pour dénoncer le manque de civisme de la population, sur la frustration de la jeunesse marocaine. Pour Haoussa la musique est un moyen d’expression et de libération. Un groupe de scène dont la musique appelle à la danse et à la réflexion, ainsi les spectacles sont un mélange de musique, de video projection et de théâtre. Haoussa est un groupe avec des paroles travaillées et une énergie immense, leur musique s’appuie sur la couleur issaoui qui est à la base de leur inspiration, mais trouve aussi son penchant vers le Punk, Reggae, Rap, Funk, Ska, Hardcore et la liste est loin d’être clos.

Vendredi 25 juillet au théâtre
Mohammed VI à Casablanca



Exposition régionale de l’artisanat

La Chambre de l’artisanat de Salé organise une exposition régionale de l’artisanat. Initiée en collaboration avec la Maison de l’artisan et la direction provinciale de l’artisanat, cette manifestation vise la promotion et l’encouragement de la commercialisation du produit de l’artisanat dans les marchés locaux, a précisé la Chambre de l’artisanat de Salé.  Cette exposition, qui est à sa troisième édition et qui s’inscrit dans le cadre des festivités marquant la fête du Trône, est conçue de façon à insuffler du tonus au secteur. Cette exposition connaîtra l’exposition des produits de tissage traditionnel, de broderie, de couture, de maroquinerie, de poterie, de céramique, d’habillement et de tapisserie.

Jusqu’au 4 août
à la Chambre d’artisanat de Salé



Du théâtre à Marrakech

Noujoum Al Wafaa  de Marrakech et le théâtre national Mohammed V présentent la pièce de théâtre «Mahraf maaza» Mohammed Benslimane le jeune poète du  «malhoune» souffre d’une maladie et de pauvreté. Il se retrouve seul; même sa famille et ses amis l’ont délaissé. Cet artiste se bat contre tous pour l’amour de « Khadouj ». Ils l’ont poussé à vendre sa maison par le biais de Taher à des étrangers et le poursuivent jusqu’à ce que son coeur s’arrête de battre. Mais on admire toujours sa poésie ».

Samedi 26 juillet 2008 à 20h00 au théâtre
national Mohammed V à Rabat

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *