Un espace d’échange cinématographique et artistique

Pendant dix jours, professionnels du 7ème art, cinéphiles et grand public se réuniront autour d’un programme ambitieux prévu lors du Festival international du cinéma d’auteur de Rabat. La 14ème édition de ce rendez-vous incontournable du 7ème art aura lieu du 21 au 30 juin. «Cet événement se veut un espace de rencontre, de dialogue et d’échanges cinématographiques et culturels. Son objectif est de favoriser le développement de la production cinématographique nationale et internationale et contribuer à la diffusion d’un film de qualité, produit par de jeunes réalisateurs marocains et étrangers», relève-t-on du dossier de presse du festival. Ainsi le menu du festival prévoit une compétition officielle qui comprend 14 films en lice pour le Grand Prix Hassan II. Ce prix récompense des auteurs et des sujets originaux, ainsi que des comédiennes et comédiens de talent. Plusieurs prix seront également décernés notamment le Prix spécial du Jury, le Prix de la mise en scène, le Prix de la meilleure interprétation féminine, le Prix de la meilleure interprétation masculine, le Prix du public et le Prix de la critique. Par ailleurs, seront projetés en avant-premières nationales et internationales, des films des cinéastes de grande renommée dans la section «Hors compétition» . La section des «Découvertes» porte sur le cinéma d’aujourd’hui, original et personnel, en mettant en évidence des premières œuvres inventives et audacieuses aussi bien dans la forme que dans le fond. Quant au «Cinéma du monde», il se veut une fenêtre qui permet au grand public marocain de voir un «autre cinéma », différent de celui des salles de distribution et des chaînes de télévision. La section «Documentaire», miroir de la société marocaine, comprend des films qui dévoileront autant de rites, de coutumes et d’univers avec une volonté d’authenticité, selon le dossier de presse du festival. Outre la section «Panorama du cinéma marocain» qui permettra aux professionnels invités du Festival de s’informer sur le niveau de développement de la production cinématographique nationale, le festival prévoit une section «Jeune public», destinée à initier les enfants et adolescents au 7ème art à travers des projections et des ateliers. Par ailleurs, un hommage sera rendu à de grandes personnalités du cinéma. Deux colloques ponctueront également le Festival. Le premier aborde l’«Education à l’image». Le second s’intitule «Rencontre des exploitants européens et des cinéastes du Sud pour améliorer la diffusion des films du Sud en Europe». Par ailleurs, plusieurs invités de marque sont attendus au Festival: Leila Ouloui, Boussy, Farouk Al Fichaoui, Soumaya El Khachab et Ahmed Sekka (Egypte), Nabil El Maleh, Fadoua Souleimane et Saba Moubarak (Syrie), Darezhan Omirbaev (Kazakhstan), Andrzej Zulawski (Pologne), Sriram Raghavan, Deol Dharmendra et Rimi Sen (Inde) et Farid Boughedir (Tunisie) .

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *