Afriquia Merzouga Rally : Joan Barreda Bort s’impose

Afriquia Merzouga Rally : Joan Barreda Bort s’impose

Le pilote espagnol Joan Barreda Bort (Honda) remporte à bord de sa moto les deux étapes de la course Afriquia Merzouga Rally dans sa 9ème édition.

C’est également le cas du Français Axel Dutrie en quad et du Brésilien Bruno Varela en SxS. Mais pour l’ensemble des participants, la ligne de mire est la participation au Rallye-raid Dakar. En effet, le rallye s’est avéré le meilleur terrain de jeu pour tous ceux qui rêvent de participer au Dakar. Et pour cause, le parcours exigeant, l’accompagnement de chaque instant de pilotes reconnus à l’instar du Néerlandais Frans Verhoven, et les «cours du soir» organisés à l’issue de chaque étape, cette course dans le désert marocain permet «à chacun de progresser et de devenir un bon pilote de rallye-raid», explique le fondateur de l’épreuve, Edo Mossi.

Deux pilotes se sont particulièrement illustrés : Anthony Boursaud (Yamaha) et Eric Abel (Polaris) en Side by Side. Ils ont fini premiers de «Road to Dakar», un classement entre tous ceux qui aspirent à participer au Dakar. «Année après année, on constate que le niveau est de plus en plus relevé», souligne Eric Abel (SxS), qui participe à l’Afriquia Merzouga Rally. Selon lui, «on voit l’événement grandir, les meilleurs pilotes arriver mais l’esprit reste identique».

Top teams : Classement dominé par Honda

«La bataille a été intense. Les Honda nous ont tous poussés à donner le meilleur de nous-mêmes», reconnaît Toby Price (KTM). Face aux KTM (invaincus au Dakar depuis 2001), Husqvarna, Sherco et Hero, le constructeur japonais s’est distingué. Seul Pablo Quintanilla (Husqvarna), en s’imposant vendredi dernier, empêche Honda de remporter toutes les étapes de la semaine, précisent les organisateurs de cette compétition. Joan Barreda Bort a fini premier des deux étapes (la 1ère et la 3e) et a dominé ainsi le classement général toute la semaine. Il s’impose malgré sa première participation à l’Afriquia Merzouga Rally.

Compétition rude

Après trois participations au Dakar et alors qu’il voulait «avant tout roder son quad», le pilote français Axel Dutrie (Yamaha) s’est largement imposé dans cette catégorie. Il remporte également les deux premières étapes.

Pour les Side by Side, la compétition était rude. Les soucis mécaniques de l’ex-motard du Dakar, Ruben Faria, et de son coéquipier chez Can-Am, Casey Curry, jeudi, ont eu raison de leurs chances pour la victoire finale. Le Brésilien Bruno Varela (Can-Am South Racing) qui concourrait avec le SxS qui a permis à son père de remporter le Dakar en janvier dernier, en a profité pour terminer premier.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *