Cinéma: Retour de Grippe-Sou, l’épouvantable personnage de Stephen King

Cinéma: Retour de Grippe-Sou, l’épouvantable personnage de Stephen King

Le clown de «Ça» dévoile son costume dans une nouvelle affiche

20 ans après son adaptation en mini-série, le phénomène «Ça» est de retour. L’entité maléfique qui a terrorisé sept personnages en tant qu’enfants puis en tant qu’adultes et qui prend principalement la forme d’un clown terrifiant, Grippe-Sou (Pennywise en anglais) s’invitera bientôt dans nos salles obscures. Grippe-Sou (Pennywise), personnage responsable à lui seul de la très répandue phobie des clowns, se dévoile sur deux affiches afin de faire patienter les fans.

En effet, le film adapté de l’œuvre éponyme de Stephen King ne sortira qu’en 2017. Ces deux affiches, l’une dévoilant le visage inquiétant de Grippe- Sou et l’autre dévoilant la tenue du clown ont été présentées par le magazine américain «Entertainment Weekly». Une tenue imaginée par Janie Bryant, récompensée par un Emmy Award en 2005 pour son travail sur la série Deadwood. La costumière révèle s’être inspirée «de plusieurs périodes révolues, parmi lesquelles l’époque médiévale, élisabéthaine, victorienne et la Renaissance». Elle ajoute que «Le costume intègre toutes ces vies passées […]. C’est indéniablement un clown d’un autre temps».

Ce film d’Andrés Muschetti se passe en 1984, quand Mike Hanlon prend son téléphone pour re-contacter ses anciens amis d’enfance : Bill le bègue, Stan le juif, l’asthmatique Eddie, Ben le gros, Richie le binoclard et la charmante Beverly. Tous ont grandi, tous ont réussi, mais ce coup de fil va les replonger vingt-sept ans en arrière, durant cet été 1958 où, pour la première fois, ils ont vu l’horreur et ses différents visages. Ce coup de fil va faire resurgir les blessures et les souvenirs d’une période qu’ils ont tous tenté d’effacer. La question que tout le monde ce pose est : «Qui prendra le relais de Tim Curry, qui a traumatisé toute une génération d’adolescents dans l’adaptation télévisée». Ce ne sera autre que Bill Skarsgård, frère d’Alexander Skarsgård connu pour son rôle de vampire dans la série «True Blood».

Un film qui ramène à la vie un des personnages emblématiques du monde de l’épouvante et de l’horreur, sorti tout droit de l’imaginaire de Stephen King, dont les films ne cessent de se faire adapter. En effet, deux films de l’auteur américain sont en train de se faire adapter. Comme c’est le cas pour Cell Phone (adaptation du livre «Cellulaire») qui sortira en septembre 2016 et La Tour sombre pour lequel il faudra attendre une année supplémentaire au même titre que «Ça». Et oui, le clown qui a hanté les cauchemars de déjà toute une génération ne reviendra vous traumatiser qu’en septembre 2017.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *