Festival international du film de Marrakech : Une sélection de bonne facture

Festival international du film de Marrakech  : Une sélection de bonne facture

La 14ème édition du Festival international du film de Marrakech (FIFM), prévue du 5 au 13 décembre 2014, s’annonce chaude et vibrante. La programmation donne à voir une variété de films issus de différentes nationalités. C’est ce que précise le directeur artistique Bruno Barde:  «Plus de 87 films représentant plusieurs nationalités, dont 13 premiers et particulièrement 8 en compétition, qui témoignent sur nos écrans». En effet, la compétition officielle connaîtra la projection de quinze longs métrages. Prendront part à cette compétition le film marocain «L’orchestre des aveugles» de Mohamed Mouftakir, «L’Eléphant bleu» du réalisateur égyptien Marwan Hamed,  le film «Chigasaki Story» du Japonais  Takuya Misawa, le film suisse «Chrieg» de Simon Jaquemet.

Cette catégorie comprend également d’autres films comme «Corrections class» du réalisateur russe Ivan I Tverdovsky, «Everything we loved» du réalisateur new-zélandais Max Currie, « The keeping room» de l’Américain Daniel Barber, «Labour of Love» de la réalisatrice indienne Aditya Vikram Sengupta, «The last hammer Blow» du Français Alix Delaporte, «Mirage» du réalisateur hongrois Sczabolcs Hajdu, «No one’s child» du Serbe Vuk Rsumovic, «Red rose» du Français Sepideh Farsi, «The Sea fog» du Coréen Shim Sung-bo et «Things people do» de l’américain  Saar Klei. Toutes ces œuvres cinématographiques seront évaluées par un jury composé de professionnels tels que la comédienne française Isabelle Huppert, le réalisateur marocain Moumen Smihi, le réalisateur, scénariste et producteur indien Ritesh Batra, la réalisatrice et scénariste danoise Susanne Bier, le réalisateur, scénariste, producteur et compositeur Bertrand Bonello, la comédienne et réalisatrice française Mélanie Laurent, le réalisateur, scénariste et metteur en scène de théâtre et d’opéra italien Mario Martone, le réalisateur, scénariste et producteur roumain Christian Mungiu et le comédien et réalisateur anglais Alan Rickman.

En ce qui concerne la section hors compétition, elle sera marquée par la projection du film «Une merveilleuse histoire du temps» de James Marsh. D’autres films seront projetés à cette catégorie, notamment le film «Ardor» de Pablo Fendrik, «Qu’Allah bénisse la France» d’Abd Al Malik. Et comme d’habitude, le festival  fait la part belle à la production cinématographique marocaine dans la section «coup de cœur». Cette année, le choix est tombé sur le film «La moitié du ciel» d’Abdelkader Lagtaâ, «Bollywood Dream» de Yassine Fennane et «Itar El-Layl» de Tala Hadid.  Le programme comprend également la compétition courts métrages cinécoles. Le jury de cette section sera présidé par le réalisateur Abderrahmane Sissako, et composé de Ana Girardot, Driss Roukhe, Elisa Sednaoui et d’autres.
 

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *