Hamid Zoughi: «La production de «Mawassim Al 3atach» nécessitera entre 6 et 7 millions DH»

Hamid Zoughi: «La production de «Mawassim Al 3atach» nécessitera entre 6 et 7 millions DH»

ALM : Le CCM vous a accordé une avance sur recettes avant production de 3.500.000 DH pour réaliser votre projet de long métrage intitulé «Mawassim Al 3atach». Parlez-nous de ce nouveau film et comment est née son idée…
 

Hamid Zoughi : Le nouveau long métrage dont le scénario est de Brahim Hani relate l’histoire d’un village habité par des femmes. Les hommes ont été un jour obligés de le quitter. Ils ont embarqué vers l’Europe pour chercher un travail dans les champs et les mines européens.
Le film raconte la situation de ces femmes entres elles et comment leurs comportements changent à l’absence des hommes. Je peux dire que j’ai aimé le scénario de ce film et j’ai trouvé que son idée est magnifique car il met en scène des femmes entre elles.
Quand entameriez-vous son tournage et quels en seront les lieux ?
Le tournage aura lieu en début septembre 2016. On n’a pas encore désigné un endroit difinitif mais tout ce que je peux dire est que le film sera tourné dans les environs de la ville de Casablanca.

Avez-vous choisi les acteurs de ce film?

Je n’ai pas encore choisi les acteurs qui vont participer dans le film mais je voudrais engager de grandes figures plus connues sur la scène cinématographique marocaine, à savoir Naima Lamcherki, Nezha Regragui, Chaibia Adraoui ou Malika El Omari. Elles font partie des premières générations des femmes actrices.

Quel est le budget total de cette production ?

La production de ce film nécessitera entre 6 et 7 millions de dirhams. Je dois chercher d’autres ressources pour compléter le montant nécessaire à cet effet.

Des projets ?

Pour le moment, je suis concentré sur la préparation de ce projet. Je dois bien revoir le scénario et le finaliser.

Synopsis

Après le départ des hommes, Hoummane, âgé de 18 ans, et le vieux Daoud sont les seuls hommes qui restent dans le village. Au fil du temps, une relation est tissée entre l’adolescent et une trentenaire qui souffre de l’absence constante de son mari. De par cette privation, la jeune femme oblige l’adolescent à entretenir des rapports charnels pour camoufler la relation de celui-ci avec la nièce de ladite dame. Or sa flamme pour celle-ci, qui tombe enceinte, ne s’éteint pas. Parallèlement, le film traite de relations susceptibles de sembler bizarres voire, taboues.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *