Le Festival international du cinéma pour enfants tient bon

Le Festival international du cinéma pour enfants tient bon

«La mission du festival consiste à utiliser le 7ème art comme moyen de sensibilisation, former les cinéphiles de demain en offrant à nos enfants un éventail des meilleurs films traitant des questions relatives à l’enfance afin de stimuler leur curiosité et éveiller leur esprit critique»

Farida-Bourkia--realisatrice
Farida-Bourkia, realisatrice

Le 4ème Festival international du cinéma pour enfants, qui se tiendra du 27 au 30 avril à Casablanca, sous la présidence d’honneur de SAR la Princesse Lalla Meryem, se veut de mieux sensibiliser l’enfance, via l’art, à des sujets qui l’intéressent. Le thème «L’enfant au cinéma marocain» choisi cette année pour ce festival, initié par l’association «Touche pas à mes enfants», abonde dans ce sens et semble faire d’une pierre deux coups. Ainsi, l’enfant participant à une œuvre cinématographique  sera sensibilisé pour transférer les enseignements reçus à ses pairs.

En organisant cette manifestation, les initiateurs veulent également inculquer l’idée d’esprit créatif chez les enfants. «La mission du festival consiste à utiliser le 7ème art comme moyen de sensibilisation, former les cinéphiles de demain en offrant à nos enfants un éventail des meilleurs films traitant des questions relatives à l’enfance afin de stimuler leur curiosité et éveiller leur esprit critique», précise Najia Adib, présidente de l’association «Touche pas à mes enfants».

Malgré le peu de moyens alloués à ce festival, ses organisateurs ne manquent pas de s’exprimer sur ses bons échos. «Depuis la 1ère édition du festival, nous nous efforçons, par nos simples moyens financiers, de le développer et le mettre sur la bonne voie. Et nous ne sommes pas déçus puisqu’il est parvenu à avoir sa place parmi les grands festivals internationaux du cinéma au Maroc en suscitant l’intérêt des artistes marocains et internationaux», estime le directeur de la communication du festival qui rendra hommage à l’égyptien Fathi Abdelwahab, au Marocain Mohamed Nadif, et à la réalisatrice marocaine Jamila Benaïssa El Borji. Le festival rendra également hommage, en ouverture qui se déroulera au cinéma Rif, au pédagogue El Aïdi Zidani et au jeune acteur Ilyass Eljihani.

Outre ces artistes, d’autres proviendront de la Tunisie, Sultanat d’Oman, du Cameroun, de la France, de la Belgique, de l’Angleterre et de l’Espagne pour participer à la compétition officielle du festival dont le jury sera présidé par la réalisatrice Farida Bourkia.
Parallèlement à cette compétition, les organisateurs tiendront une table ronde qui traitera du thème du festival en présence d’artistes, journalistes et critiques.

De surcroît, le Festival international du cinéma pour enfants est philanthrope puisque les initiateurs procéderont à la projection de films éducatifs dans quelques écoles et maisons de bienfaisance.

Festival-international-du-cin-ma-pour-enfants-1

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *