Nouveau single: Ma’Click chante les affres de la vie en rythme reggae

Nouveau single: Ma’Click chante les affres de la vie en rythme reggae

Le groupe Ma’Click vient de lancer un nouveau single intitulé «The life». Une chanson abordant le caractère dur du quotidien vécu de par le monde. Un sujet que le groupe aborde en paroles conçues en anglais, français et darija. Le tout en alliant des rythmes empruntés à un mélange de musiques dont celle de reggae.


Outre ces mélodies, la musique du groupe Ma’Click, qui compte déjà à son actif un album lancé en 2005, est composée d’un mélange de chants maghrébins, arabo-andalous et ethniques, ainsi que de musiques Gnawa, occidentales et des influences africaines.

«Nous faisons de la world music qui s’adapte au niveau international», indique à ALM le Marocain Soufiane Gaga, batteur du groupe Ma’Click, composé également de membres maghrébins et marseillais. «Notre groupe, qui portait le nom de Gnawa Click, a décidé de changer de nombre de membres et de nom.

C’est ainsi que nous comptons parmi nous un guitariste algérien installé à Marseille entre autres», explique-t-il en précisant que ce groupe a également fait le choix de se transformer en projet interculturel. «Nous nous sommes associés à une association à Marseille. Un contact qui a été couronné par une résidence dans la même ville», ajoute Soufiane Gaga en détaillant la démarche du groupe pour travailler ensemble.

Ainsi le groupe, composé d’un chanteur, batteur, percussionniste, pianiste, guitariste et bassiste, fait des allers-retours à Marseille pour préparer son deuxième album. «Nous avons décidé d’enregistrer notre deuxième album en France», détaille le batteur du groupe qui se prépare également pour une tournée d’été.

Ainsi, Ma’Click se produira cette année à Belfort après y avoir animé un concert en 2013. En fin mai, le groupe, comptant à son actif une expérience d’environ dix ans, donnera également un show à Marseille puis Prague. Au Maroc, Ma’Click s’est déjà produit au festival Mawazine l’an dernier. Comme il a animé un concert dans le cadre de celui de Fès.

«Par contre, nous n’avons pas encore participé au festival de Casablanca», enchaîne Soufiane Gaga dont le nom, pour l’anecdote, donne l’impression d’être un nom de scène de par sa similarité avec celui d’une star internationale. Or ce n’est pas le cas. «C’est mon vrai nom de famille qui est d’origine berbère», confie-t-il à ALM.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *