3,8 milliards DH pour 2392 emplois

3,8 milliards DH pour 2392 emplois

La première réunion de la commission des investissements pour cette rentrée a eu lieu le mardi 26 septembre à Rabat. Présidée par le Premier ministre, Driss Jettou, cette réunion a été axée sur l’examen de plusieurs projets et conventions d’investissement totalisant 3,88 milliards de dirhams. Une enveloppe budgétaire globale qui permettra la création de 2.392 emplois directs et stables.
Tourisme et textile figurent parmi les secteurs examinés par cette commission. Le nouveau projet d’investissement touristique à Tamesloht, à Marrakech, permettra à lui seul de créer la moitié de ces 2.392 emplois programmés.
En fait, une convention a été signée le mardi 12 septembre entre le gouvernement et la société «Domaine Palm Marrakech», dont les actionnaires sont le Groupe Csd/Fernton et le groupe New Mauritius Hotel Limited représenté par Robert Azoulay en sa qualité de président et Herbert Couacaud en sa qualité d’administrateur.
«Cette convention d’investissement porte sur la réalisation, sur un terrain d’une superficie de 255 ha, d’un investissement de plus de 1.877 millions Dh, dont environ 1.270 millions Dh pour la partie touristique. Cet investissement permettra la création d’environ 5.300 lits.
La première unité hôtelière de ce programme d’une capacité de 720 lits portera l’enseigne Royal Palm ; enseigne très haut de gamme propre à Beachcomber (société de renom et basée aux îles Maurice)», relève-t-on dans cette convention.
Des équipements d’animation sont également prévus dans le cadre de ce programme d’investissement qui sera réalisé sur une durée de cinq années, en trois phases, et permettra la création à terme de 1.545 emplois directs. 
La commission des investissements a examiné également pour approbation neuf projets d’investissement.
Elle a ainsi engagé des investissements de l’ordre de près de trois milliards DH, qui bénéficieront d’une contribution du Fonds Hassan II de promotion des investissements qui s’élève à 10 millions DH.
«Ces investissements permettront la création de 847 emplois directs et stables dans les secteurs du textile, du tourisme, de la cimenterie, de la minoterie, ainsi que dans les secteurs électriques et électroniques», précise-t-on à la Primature.
Les ministres de l’Emploi et de la Formation professionnelle, de l’Energie et des Mines, de l’Equipement et du Transport, de l’Industrie, du Commerce et de la Mise à niveau de l’économie ont pris part à cette réunion. Il y avait également, lors de cette réunion, le secrétaire d’Etat chargé de la Formation professionnelle, le secrétaire d’Etat chargé du Développement rural ainsi que les représentants des départements concernés par les projets soumis à la commission.
Ces projets devraient contribuer à la résorption de chômage.
Avec «Initiatives-Emploi»,  un arsenal de mesures a été mis en place pour la création de 200.000 emplois d’ici 2008. À ce rythme-là, certains se demandent si l’on pourra arriver à cet objectif dans moins de deux ans.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *