Acima ouvre son premier supermarché

C’est aujourd’hui même que le premier supermarché de la chaîne Acima ouvre ses portes au grand public. D’un capital de 75 millions de DH, Acima est à la fois le nom de la nouvelle chaîne de supermarchés et de la holding qui la gère. Son capital est détenu à 51 % par le groupe ONA et à 49 % par ISMS, filiale du groupe français Auchan et gestionnaire de ses supermarchés en France, en Espagne et en Pologne.
Le choix de la dénomination est venu, comme l’explique Gilbert Infantes, membre du directoire, à la suite d’une étude lancée par un bureau spécialisé, selon laquelle une bonne partie de l’échantillon interrogé préférait ce non parce que facile à prononcer à une dizaine d’autres.
Situé sur l’avenue 2 Mars à Casablanca, le premier magasin de la chaîne est étalé sur une superficie de 1100m2, emploie 64 personnes (dont 4 cadres), table sur un chiffre d’affaires prévisionnel oscillant entre de 60 et 100 millions de DH et propose plus de 5000 références. « Une offre à dominante alimentaire orientée vers les produits frais », assure d’emblée Gilbert Infantes, membre du directoire. Tout est étudié dans le détail, estime-t-on. Même l’emplacement et la taille du premier supermarché ne sont pas fortuits. Ils reflètent le positionnement choisi par Acima visant à développer des magasins de proximité implantés au coeur des villes et proposant un vaste choix de produits répondant aux besoins quotidiens.
C’est ainsi que sont expliquées les motivations des responsables de la chaîne. Acima se fixe comme créneau le supermarché qu’elle cible. Elle n’a donc ni la même clientèle, ni les mêmes objectifs qu’un hyper. Dans ce sens, Marjane Twin Center, ouvert en 1999 sera repris par l’enseigne Acima dans les semaines ou les mois qui viennent, rejoignant ainsi « sa famille d’origine, celle des supermarchés plus conforme à sa localisation et à sa dimension ». En effet, en créant la société Acima en association avec Auchan, le groupe ONA se lance dans deux activités différentes mais complémentaires, toutes les deux dans la grande distribution. A ce niveau, la holding marocaine compte profiter de l’expertise, de la logistique et du savoir faire de sa filiale Cofarma, gestionnaire de la chaîne Marjane et présente sur le segment de la grande distribution depuis plus de dix années.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *