Aéronautique : Boeing reste optimiste

Dans le sillage des événements du 11 septembre, le secteur aéronautique a été le premier à recevoir le conte-coup économique. Toutefois, le fabriquant américain Boeing annonce des performances stables malgré une conjoncture difficile. En effet, au titre du 3ème trimestre 2002, il s’avère que «les difficultés prévisibles que traversent la branche aviation commerciale» ont été compensées par les réalisations positives en matière de défense et d’aérospatiale. C’est ainsi que le résultat net consolidé s’élève à 375 millions de dollars. Il se traduit par 0,46 dollar l’action, soit un chiffre d’affaires de 12,7 milliards de dollars. La même période, mais une année auparavant,le résultat net consolidé avait enregistré un montant de 713 millions de dollars.
Cette baisse est également relayée par celle des revenus sur le marché des avions commerciaux. Mais dont les résultats sont signalés comme satisfaisants par le communiqué de Boeing, malgré la diminution sensible des livraisons d’avions. Le chiffre d’affaires, tous segments confondus, affiche un résultat de 6,1 milliards de dollars, contre 8 milliards pour le 3ème trimestre 2001.
De plus, 73 avions de ligne ont été livrés durant ce 3ème trimestre 2002, contre 112 lors du trimestre dernier. Quant au résultat net, il enregistre une somme de 518 millions de dollars, soit une marge de 8,5% du chiffre d’affaires. L’année précédente, c’etait un montant de 835 millions de dollars qui avait été enregistré, avec une marge de 10,5%. De même source, il est souligné que «ces résultats sont en conformité avec les prévisions établies qui prévoyaient une diminution des marges en rapport avec la baisse des livraisons». Afin d’optimiser les potentialités du segment aviation commerciale, le fabriquant a ratifié une nouvelle convention de travail avec l’association internationale des machinistes. De plus, il a mis en place des chaînes de production mobiles et une meilleure gestion des approvisionnements.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *