Aéronautique : Bombardier s’implante au Maroc

Aéronautique : Bombardier s’implante au Maroc

Le constructeur canadien Bombardier aura sa propre unité de production industrielle de nouvelle génération au Maroc. Cet investissement de taille marquera à jamais l’industrie aéronautique marocaine, faisant du Royaume un point d’ancrage industriel pour le développement de Bombardier dans la zone euro-méditerrannéene. Dans ce sens, un mémorandum d’entente a été signé mercredi 16 novembre 2011 à Rabat entre Salaheddine Mezouar, ministre de l’économie et des finances, Ahmed Réda Chami, ministre de l’industrie, du commerce et des nouvelles technologies et du côté de Bombardier par Guy Hachey Président et chef des opérations et Mairead Lavery Vice-présidente stratégie, développement des affaires et ingénierie financière. Inscrit dans le cadre du pacte Emergence, cet accord vient concrétiser le souhait formulé par les représentants de Bombardier Aéronautique lors des dernières assises de l’industrie tenue en mai 2011. Pour justifier le choix du Maroc, Bombardier met en relief la compétitivité des coûts de production et de l’environnement des investissements au niveau national. L’implantation industrielle de Bombardier, qui probablement sera installée sur la Plate-forme industrielle intégrée de Nouasser, nécessite une enveloppe de 200 millions de dollars américains. La finalité est de créer une unité industrielle pour l’assemblage partiel de structures simples permettant de créer approximativement 850 emplois directs. Le Maroc compte en parallèle, la création de 4000 emplois indirects. Au-delà de son impact socio-économique, ce projet permettra un transfert de technologie et de savoir-faire, la consolidation du tissu industriel aéronautique national et drainera dans son sillage l’implantation d’équipementiers fournisseurs de Bombardier. «Ce projet est le couronnement du nouveau positionnement stratégique de la compagnie pour étendre sa présence à l’international ainsi que de la confiance qu’elle place dans les potentialités de notre pays», a souligné le Chef de Gouvernement Abbas El Fassi, en marge de la signature du mémorandum. En effet, ce projet permettra au Royaume d’édifier, sur de bonnes bases, un secteur industriel moderne et compétitif. Pour sa part, Guy Hachey, président directeur général de Bombardier se veut satisfait de cet accord, affirmant sa disposition à développer ce partenariat à long terme. Rappelons que l’investissement de Bombardier conforte la stratégie de l’Agence marocaine de développement des investissements (AMDI) de diversifier les partenariats internationaux du Maroc pour les investissements. C’est ainsi que l’AMDI a lancé depuis deux années une stratégie offensive en direction des investisseurs d’Amérique du Nord, d’Asie, des BRICS et des pays du Golfe tout en intensifiant son action sur le marché européen.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *