Agadir : Une Société de développement local pour gérer les déplacements urbains

Agadir : Une Société de développement local pour  gérer les déplacements urbains

En effet, et après plusieurs réunions entre les responsables, acteurs locaux, élus et différents intervenants, et comme le stipule l’article 140 de la charte communale, les membres de bureaux ainsi que les attributions de cette société ont été élus et choisis pour ainsi s’attaquer à une nouvelle phase dans la réalisation du PDU. Ladite société a été nommée «Grand Agadir Transport» et son local est «le Complexe Khair Eddine».

Le Plan de déplacements urbains concerne le Grand Agadir qui regroupe les communes d’Agadir, Dcheira-Ljihadia, Inzegane, Ait Meloul, Aourir, Drarga, Taghazout, Tmsia et Loukliâa. Ce plan a été adopté pour résoudre les problèmes de grande pression et de congestion que vit le Grand Agadir pendant les heures de pointe.

L’étude effectuée au niveau du Grand Agadir a ainsi relevé les différents problèmes engendrés d’un côté par la grande pression causée par le rapprochement entre les différentes communes et le centre ainsi qu’une demande en augmentation des moyens de transport par la population locale. Les répercussions de ce problème affectent le Grand Agadir sur plusieurs plans aussi bien économique, social qu’environnemental. Par ailleurs, l’expansion que connaît cette zone la confronte à l’insuffisance du réseau des voiries, les infrastructures et les moyens de transport.

Le ministère de l’intérieur a précédemment mis deux conditions pour le financement de ce projet. Il s’agit en primauté de la création d’une Société de développement local ainsi que l’accord entre les neuf communes pour mettre en place le Plan de déplacements urbains. Les deux conditions sont aujourd’hui honorées.

Il est à noter que le conseil administratif de cette société (SDL) sera présidé par le wali de la région. Cette société mettra en place des projets adoptés dans le cadre du PDU. L’ensemble des mesures pour le programme d’actions du PDU représente un investissement total de 4 milliards de dirhams pour la période 2016-2022.  
Le PDU est ainsi un outil pour mieux organiser les déplacements urbains de la population, un outil au service de la solidarité, du développement durable et de l’attractivité de l’agglomération. Les préconisations de PDU favorisent la multimodalité et abordent l’ensemble des aspects de la mobilité : circulation, stationnement, transports collectifs, modes doux et marchandises.

Les documents du PDU serviront de référence pour toutes les décisions politiques à court et moyen termes (jusqu’à 2022) et aussi d’orientation à long terme pour le Grand Agadir. La mise en place des projets de ce plan permettra, entre autres, le soulagement du trafic via la correction des problèmes de congestion et la construction de voies de contournement et de nouvelles voies structurantes ainsi que l’amélioration du transport collectif et complémentarité avec les taxis.

Cette amélioration est prévue via des mesures portant sur la couverture territoriale et priorisation sur la voirie et par des mesures d’accompagnement du type système d’information et de communication. Un travail est mené pour mobiliser le financement nécessaire à la mise en place des projets de ce plan, notamment avec la contribution du ministère de l’intérieur, l’Agence française de développement ainsi que la Banque mondiale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *