ANAPEC : l’associatif pour stimuler l’emploi

ANAPEC : l’associatif pour stimuler l’emploi

L’ANAPEC (Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences) et l’association Al Amana pour la promotion des microentreprises sont sur le pied de guerre. Elles préparent leur arsenal pour booster l’emploi des jeunes, dans le domaine associatif notamment.
Hafid Kamal, directeur général de l’ANAPEC, et Ahmed Ghazali, président de l’association Al Amana, ont en effet signé, vendredi 2 juin à Rabat, une convention de partenariat visant à promouvoir le développement des ressources humaines à travers l’accompagnement par l’ANAPEC de l’association Al Amana dans son processus de recrutement. Ce partenariat souhaite en fait « montrer qu’il existe des gisements d’emploi dans le secteur associatif. Il s’agit de montrer également que c’est un secteur vital, en développement, et qui recrute énormément », indique Hafid Kamal, DG de l’ANAPEC, dans une déclaration à ALM. En termes de réalisations, cette convention table, pour l’année 2006, sur la création de 290 emplois, dont 90 ont d’ores et déjà été attribués. Selon M. Kamal, l’objectif est de créer une synergie entre les deux réseaux : celui de l’Association Al Amana qui multiplie les missions économiques pour la promotion des microentreprises en vue d’un développement social au Maroc, et celui de l’ANAPEC qui renforce de plus en plus ses missions en matière d’intermédiation sur le marché de l’emploi.
A travers ce nouveau partenariat, l’ANAPEC s’engage ainsi à assister l’Association Al Amana dans la définition de ses besoins en recrutement. Elle s’engage par ailleurs à mettre à la disposition de l’Association les listes de chercheurs d’emploi déjà inscrits à l’ANAPEC pour ses éventuels recrutements. Par ailleurs, et dans la mesure du possible, l’ANAPEC mettra à la disposition de l’Association les locaux et logistiques lors des opérations de recrutement et de formation de ses agents.
Le côté équipement n’est pas en reste dans cette convention de partenariat, puisque l’ANAPEC s’engage à équiper, éventuellement, des espaces emploi créés au niveau de quelques antennes de l’Association Al Amana par des bornes interactives. L’ANAPEC fournira par ailleurs à l’Association  la documentation actualisée relative au marché du travail, les résultats des études et des analyses sur le marché de l’emploi ainsi que les guides pédagogiques disponibles.
Pour sa part, l’association Al Amana s’engage à communiquer à l’ANAPEC ses besoins annuels en recrutement, à orienter les chercheurs d’emploi vers les agences de l’ANAPEC et à aménager, dans la mesure du possible, des espaces emploi au sein de certaines antennes de l’Association.
Les deux partenaires veilleront par ailleurs à conjuguer leurs moyens et compétences notamment pour l’animation de journées de sensibilisation à la création d’entreprise.
Il est à signaler que cette convention est valable pour une durée de trois ans. Un bilan intermédiaire à la fin de chaque exercice pourrait déboucher éventuellement sur la révision des termes de la convention. Des comités mixtes de suivi seront d’ailleurs institués au niveau national et régional afin de suivre et d’évaluer les opérations réalisées en commun.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *